Conçu principalement pour l'Amérique, le Veloster est une voiture de sport étrange et asymétrique, avec une seule porte du côté gauche et une double porte du côté droit. Mais quelque soit le côté d'où on le regarde, il faut bien avouer que ce petit coupé n'a rien de banal.

Dérivé de l'i30 de 2008, son plus gros point faible venait surtout de son moteur 1.6 GDi atmosphérique de 140 ch, un peu gourmand, et un peu trop tranquille, même s'il est associé à la boîte de vitesses à double embrayage DCT.

La variante Turbo de 185 ch, arrivée fin 2012, est plus puissante et plus équilibrée, mais elle est passée pratiquement inaperçue.

Proposé à l'époque entre 22'000 et 25'000 euros environ, le Hyundai Veloster se retrouve désormais en occasion, avec peu de kilomètres, et pour moins de 10'000 euros.