La Nissan GT-R telle que nous la connaissons est en fin de vie, mais elle sera probablement encore en vente l'an prochain. Cependant, avec des rejets de 275 g/km, son acheteur devra payer 40'000 euros de malus ce qui représente 39% de sa valeur.