Si la statuette a d'abord trôné comme bouchon de radiateur sur la voiture d'un seul homme, Lord Montagu, comment est-elle arrivée chez Rolls-Royce ? Il se trouve qu'il était un proche ami de Claude Johnson et Charles Rolls, les directeurs de la marque. Ces derniers ayant vu le travail de Sykes sur l'automobile de leur ami, ils lui demandèrent de faire de même pour eux et de trouver une mascotte qui ornerait chacune de leurs voitures.

Une manière aussi de s'assurer qu'aucune de leurs voitures n'aurait de vilain bouchon de radiateur, la mode de l'époque voyant défiler toutes sortes de mascottes... Ce qui déplaisait au plus au point à Johnson.

Pragmatique, Sykes réinterprètera subtilement The Whisperer et créera ce qui sera connu sous le nom de Spirit of Ecstasy. Sykes a déposé son dessin le 6 février 1911, mais seuls Johnson et Royce étaient là pour le voir. Charles Rolls est décédé dans un accident d'avion en 1910, devenant d'ailleurs le tout premier mort de l'aviation britannique.

À noter que la Flying Lady déploie non pas ses ailes mais ses bras, l'air s'engouffrant dans le fin tissu de sa robe derrière elle.