En parlant du Pape Jean-Paul II. Nous lui devons la "Papamobile" au sens moderne du terme (avec un grand dôme). La Mercedes 230 G, peinte en blanc nacré, a été prêtée au Pape pour sa visite en Allemagne en 1980. Le Classe G avait un dôme en plastique qui pouvait être retiré par beau temps. Depuis la tentative d'assassinat du Pape en 1981, le dôme n'a plus jamais été retiré.

Pour la première fois, une banquette a été installée. Sur le sol et le toit, on retrouvait différentes sources lumineuses pour éclairer le Pape. Cette voiture avait tout de même une hauteur d'environ 2,80 m.

La Mercedes 230 G répondait aux exigences de Jean-Paul II : une bonne visibilité avec un éclairage intérieur puissant, possibilité d'utilisation même sur des chemins cabossés. La boîte de vitesses a été renforcée pour que le Classe G puisse évoluer à une vitesse d'environ 3 km/h sans trop se fatiguer.