Si vous roulez dans une voiture récente, et que vous vous retrouvez par malchance avec un pneu à plat, ne cherchez pas la roue de secours, votre voiture n'en a sans doute pas ! Cela fait déjà des années que les constructeurs ont pris cette habitude de faire disparaître la précieuse roue "galette".

Alors pourquoi ? Déjà parce que les technologies de pneus ont évolué, et qu'on crève moins souvent. Ensuite parce que la technologie run flat s'est démocratisée sur de nombreux modèles, permettant au moins de rejoindre la première station en étant à plat. Et puis la disparition de la lourde cinquième arrière et du cric qui l'accompagnait a aussi permis aux constructeurs de baisser le poids de leurs voitures. Résultat : les consommations et émissions polluantes baissent. 

On note que l'espace anciennement dédié aux roues de secours est désormais aussi avantageusement utilisé par les constructeurs automobiles, que ce soit pour agrandir le coffre comme sur la photo du Ford Puma ci-dessus, ou alors loger les batteries qui servent aux moteurs hybrides rechargeables.