Il ne fait aucun doute que BMW a gagné sa réputation au Dakar. La R 80 G/S de 1980 est largement considérée comme la précurseur des motos d'aventure modernes, avec une version spécialement préparée qui a remporté le Paris-Dakar 1981 dans les mains d'Hubert Auriol.

BMW a ensuite remporté le Dakar à trois reprises dans les années 1980, avant de produire dans les années 1990 certains des monstres d'usine les plus nobles, des boxers monocylindres et bicylindres.

Le succès des éditions 1999 et 2000, avec Richard Sainct au guidon d'une F 650 fortement modifiée, a vu l'introduction d'un modèle, la F 650 GS Dakar en 2000.

Doté d'une grande roue avant de 21 pouces, d'une suspension à long débattement, d'un graphisme spécial et d'une selle plus haute que le modèle standard, le monocylindre de 652 cm3 et 50 ch avait de véritables capacités tout-terrain et s'est avéré être un modèle important dans la diffusion de la tendance des motos d'aventure.