Le Seat Arona fait tout pour faire oublier les stars du segment. Les Françaises en tête !

Si Seat a mis un peu de temps à se lancer sur le segment des SUV, le constructeurs ibérique a commencer à rattraper son retard avec son Ateca, sorti en 2016. Et grand bien lui en a pris puisque non content de booster les ventes de la marque, il modifie également l’image de Seat et profite à celle des autres modèles.

C’est sur cette lancée qu’est arrivé fin 2017, sur le segment des SUV urbains, l’Arona, lui aussi prêt à en découvre avec les stars du marché. Pour cela, Seat n’a pas eu à chercher bien loin : une plateforme MQB-A0 issue de la banque d’organe Volkswagen par ci, les ingrédients de l’Ibiza par là, et tout ce qui fait esthétiquement le succès de ces véhicules, et le mangeur de Captur et 2008 est né.

C’est loin de son pays natal, l’Arona est produit dans l’usine de Martorell en Espagne, pour un road-trip entre la Mer Morte et Tel-Aviv en Israël, que nous avons pris le volant de la version 1.0 TSI de 115 chevaux. Et ses concurrents, Citroën C3 Aircross, Peugeot 2008 et Renault Captur étaient de la partie !

Essai Seat Arona 115 Xcellence

Mini Ateca ou Ibiza surélevée ?

Dès le premier coup d’oeil, la filiation de cet Arona est identifiable. Le dernier modèle en date de Seat reprend l’esthétique des véhicules le plus récents, avec ces feux triangulaires et cette calandre en "X". Un X que l’on retrouve sur les montants arrière du véhicule. Et pour taper encore un peu plus dans l’oeil des acheteurs, il s’offre également ce toit de couleur différente de la carrosserie, ce qui permet de le distinguer de son grand frère, l’Ateca. Le capot rainuré, les lignes de caractères sur le profil qui fuient vers l’arrière ou encore la surface vitrée latérale qui remonte vers l’arrière donne une allure visuellement dynamique à cet Arona.

Essai Seat Arona 115 Xcellence
Essai Seat Arona 115 Xcellence

Là où un Citroën C3 Aircross joue sur les rondeurs et la bonhommie, le petit SUV de Seat est taillé à la serpe et joue l’agressivité. Mais sans vulgarité. De quoi plaire à des clients un peu plus jeunes que la concurrence, Seat n’hésitant d’ailleurs pas à rappeler que sa clientèle moyenne sur le segment a 43 ans, là ou celle de Mini en a 49, celle de VW 50 ans, celle de Renault 56 ou encore 58 ans pour Peugeot.

Avec 4,14 mètres de long, l’Arona est 18 cm plus court que son grand frère et 8 cm plus grand que l’Ibiza. À titre de comparaison, il se situe en taille au même niveau que les Renault Captur et Nissan Juke.

Essai Seat Arona 115 Xcellence
Essai Seat Arona 115 Xcellence
Essai Seat Arona 115 Xcellence

Sobre et connecté

Bienvenue chez Volkswagen à l’intérieur de ce Seat Arona ! Le petit dernier de la gamme ne se contente pas seulement de partager sa plateforme avec la maison-mère, mais également nombre de  Franchement, on cache le logo sur le volant, difficile de dire si vous êtes dans une Polo ou un Arona. Ce qui est loin d’être un défaut ! C’est juste un peu dommage que l’habitacle n’ait pas autant de personnalité que l’extérieur.

Le tempérament latin s’efface au profit d’une rigueur germanique qui oscille entre équipement très complet, qualité de fabrication et assemblages sans failles, matériaux un peu durs (même défaut que sur la Polo) et manque de fantaisie.

Notre finition Xcellence plutôt typée haut de gamme, qui représente déjà 57 % du mix des ventes, joue la carte du confort. Climatisation automatique, navigation avec écran tactile de 8 pouces, infodivertissement, radars de recul, essuie-glaces et allumage des feux automatiques ou encore chargeur de smartphone à induction, tout est de série.

Le confort à l’arrière de l’Arona est plutôt réussi, le dossier de la banquette n’est pas trop raide, l’assise confortable, l’espace aux jambes potable pour un adulte. Seule la place centrale, notamment en raison du tunnel central, est un peu juste. Pour dépanner, ça passe.

Seat Arona
Seat Arona

À l'aise partout

Le ramage de ce nouveau Seat Arona se rapporte-t-il à son plumage ? Les sensations à son volant sont-elles en rapport avec le dynamisme de son dessin ? Proposé en essence avec des blocs de 95 à 150 chevaux, et en diesel en 95 et 115 chevaux, c’est au volant du 1.0 Eco TSI 115 associé à la boîte automatique à double embrayage DSG7 que nous avons roulé à la fois dans les petites rues de Tel Aviv, jusqu’aux rives de la Mer Morte, en passant par le désert du Neguev. Et force est de constater que quel que soit le terrain, l’Arona se défend bien !

Ses dimensions relativement courtes le rendent particulièrement à l’aise en milieu urbain. Agile avec un diamètre de braquage réduit, il se faufile facilement, bien aidé par la boîte qui fait preuve de souplesse. Le bruit du 3 cylindres est des plus discrets, sauf en cas d’accélération appuyée. En revanche on notera quelques légers à-coups en ville parfois un peu désagréables.

Mais l’Arona se sent aussi à l’aise quand les paysages s’agrandissent et que la route s’allonge. La position de conduite haute est agréable. Le moteur se montre énergique et ne rechigne pas à se relancer avec vigueur. Sans non plus que le moteur hurle à la mort, loin de là.

Essai Seat Arona 115 Xcellence

Conclusion

Face au rois de la catégorie, les Renault Captur, Peugeot 2008 et le plus récent Citroën C3 Aircross, le Seat Arona a de sérieux arguments à faire valoir. Et ce que l'on parle de prestations comme de tarifs. Proposé de 16'500 € à 23'345 €, le SUV urbain espagnol se montre relativement proche des références françaises. Pour la version 1.0 TSI de 115 chevaux, on se rapproche des 20'000 €, 19'965 € en finition Style, mais on les dépasse en Xcellence, comptez 23'345 €. Un tarif qui le situe même en dessous d'un 2008 en finition Allure, pourtant beaucoup moins moderne, et donc moins bien équipé aussi. En attendant de voir ce que la prochaine génération du 2008 nous réserve, l'Arona est l'alternative parfaite !

 

Seat Arona 1.0 TSI 115

Motorisation 3 cylindres 1.0 litre essence turbo
Puissance 115 chevaux, 200 Nm de couple
Type de transmission Boîte automatique DSG7
Transmission Roues avant
Vitesse de pointe 182 km/h
0-100 km/h 9,8 secondes
Poids 1187 kilos à vide
Volume de coffre À partir de 400 litres
Places 5
Economie de carburant Urbain : 6 l/100 km / Extra-urbain : 4,5 l/100 km / Mixte : 5 l/100 km
En vente Fin 2017
Prix de base 16'500 €
Prix de la version testée 23'345 €

Essai Seat Arona 115 DSG7 Xcellence