Essai Smart EQ Fortwo - La mobilité du futur en filigrane

Dans un monde où la mobilité est clairement au cœur des débats, les constructeurs doivent s'adapter aux décisions du législateur, quitte parfois à remettre en cause tout un pan de l'histoire de l'automobile. C'est aujourd'hui ce qui se passe avec l'avènement de l'électrification et la mise à mort programmée des énergies fossiles. Conjugué, en plus de ça, à un désengorgement des milieux urbains, les marques vont devoir repenser leur stratégie. Smart est peut-être aujourd'hui l'une des marques les mieux placées compte tenu des nouvelles nomenclatures et de celles à venir.

Dès 2020, en Europe, Smart proposera uniquement des modèles électriques à son catalogue. C'est d'ailleurs déjà le cas depuis 2017 aux États-Unis, au Canada et en Norvège. Avec sa taille réduite pour faciliter son usage en ville, la Smart EQ Fortwo se positionne très clairement comme la reine des villes. En 2017, pas moins de 1145 Smart électriques ont été immatriculées en France. À la fin du mois d'octobre 2018, Smart annonce déjà 1052 ventes de ses modèles électriques dans l'Hexagone, soit la troisième meilleure vente d'électrique pour le moment, devant la BMW i3 (1040 immatriculations au 31 octobre 2018). Pour Smart, les ventes d'électriques représentent d'ores et déjà 20 % du mix produit.

Essai Smart EQ Fortwo
Essai Smart EQ Fortwo
Essai Smart EQ Fortwo
Essai Smart EQ Fortwo
Essai Smart EQ Fortwo

Les chiffres, toujours les chiffres

Évidemment, quand on évoque une voiture électrique, beaucoup de chiffres entrent en jeu, bien au-delà de l'autonomie. Techniquement, la Smart EQ Fortwo embarque un moteur électriq...