Essai Fiat Tipo Station Wagon – Le break rationnel en toutes circonstances

Avec la division de sa gamme en deux entités bien distinctes, la gamme rationnelle et la gamme émotionnelle, Fiat s'inscrit dans un nouveau plan produit beaucoup plus simple et ne reposant plus sur l'unique Fiat 500 et ses multiples déclinaisons. La Fiat Tipo est aujourd'hui la voiture que la majorité des consommateurs de voitures neuves sont en passe d'attendre. Une voiture à l'esthétique soigné et à l'équipement pléthorique, le tout, compris dans un tarif contenu et dans la moyenne du budget moyen attribué à l'automobile en France.

En effet, actuellement, le panier moyen d'un français pour une voiture neuve est de 22'100 euros (14'000 euros pour une voiture d'occasion). La Fiat Tipo et ses trois nouvelles déclinaisons (quatre portes, portes portes et SW) vient donc d'immiscer au cœur du budget des consommateurs avec de sérieux arguments de vente qui constituent une bonne alternative aux Hyundai i30 SW, Peugeot 308 SW ou Kia cee'd SW.

Fiat Tipo Station Wagon

Présentation à la fois sobre et soignée

Esthétiquement, on ne peut pas reprocher grand chose à la Fiat Tipo SW hormis peut-être son manque d'extravagance. Mais un simple regard sur la fiche tarifaire nous rappelle que l'essentiel n'est pas là. L'ensemble est soigné et cohérent, on remarque une face avant à l'identité visuelle affirmée grâce à une calandre plutôt mince dans la continuité des feux au dessin horizontal. L'avant n'est pas trop chargé et globalement dans la philosophie inculquée par le constructeur italien.

De dos, même constat, l'...