Essai Volvo XC90 T8 Excellence

Avec son nouveau XC90, Volvo s’est clairement donné les moyens de pénétrer, de façon crédible, le cercle très fermé des constructeurs de SUV de luxe. Flanqué d'un groupe motopropulseur plug-in hybride (T8) et de l’équipement de la version Excellence, le 4x4 scandinave a de quoi donner des sueurs froides à Land Rover, Mercedes-Benz ou encore Audi.

Le XC90 T8 Excellence a été dévoilé au salon de Shanghai en 2015, et a foulé pour la première fois le sol européen en mars dernier lors du salon de Genève. Il s’agit, ni plus ni moins, du véhicule le plus luxueux jamais produit par Volvo au cours de ses 89 années d’existence. Outre quelques détails extérieurs, cette version se distingue principalement par un habitacle qui ne dispose que de quatre places, entendez par là de quatre sièges individuels. Inclinables, massants et ventilés, ils sont aussi pourvus de repose-pieds intégrés, pour un confort absolu. S’ajoutent à cela des écrans tactiles placés au dos des sièges avant, des tablettes escamotables inspirées par le secteur de l’aviation ou encore un petit réfrigérateur à même d’accueillir une bouteille de champagne et ses deux coupes. A noter que ces dernières, fournies par Volvo pour l’occasion, sont faites main par la maison Orrefors Crystal, célèbre verrier suédois. L’heureux chaland trouvera également un porte-gobelet chauffant et rafraîchissant, un système de purification de l’air ou encore une chaîne audio développée par Bowers & Wilkins comptant non moins de 20 haut-parl...