Essai Volvo XC90 T8 Excellence

Avec son nouveau XC90, Volvo s’est clairement donné les moyens de pénétrer, de façon crédible, le cercle très fermé des constructeurs de SUV de luxe. Flanqué d'un groupe motopropulseur plug-in hybride (T8) et de l’équipement de la version Excellence, le 4x4 scandinave a de quoi donner des sueurs froides à Land Rover, Mercedes-Benz ou encore Audi.

Le XC90 T8 Excellence a été dévoilé au salon de Shanghai en 2015, et a foulé pour la première fois le sol européen en mars dernier lors du salon de Genève. Il s’agit, ni plus ni moins, du véhicule le plus luxueux jamais produit par Volvo au cours de ses 89 années d’existence. Outre quelques détails extérieurs, cette version se distingue principalement par un habitacle qui ne dispose que de quatre places, entendez par là de quatre sièges individuels. Inclinables, massants et ventilés, ils sont aussi pourvus de repose-pieds intégrés, pour un confort absolu. S’ajoutent à cela des écrans tactiles placés au dos des sièges avant, des tablettes escamotables inspirées par le secteur de l’aviation ou encore un petit réfrigérateur à même d’accueillir une bouteille de champagne et ses deux coupes. A noter que ces dernières, fournies par Volvo pour l’occasion, sont faites main par la maison Orrefors Crystal, célèbre verrier suédois. L’heureux chaland trouvera également un porte-gobelet chauffant et rafraîchissant, un système de purification de l’air ou encore une chaîne audio développée par Bowers & Wilkins comptant non moins de 20 haut-parleurs. Cette dernière est probablement l’une des meilleures installations audio du moment, le son distillé étant d’un réalisme époustouflant.

Comme dit plus haut, l’extérieur la joue par contre beaucoup plus discrètement. Un œil averti remarquera les grandes jantes de 21 pouces, quelques emblèmes spécifiques ou encore des vitres cerclées de chromes.

Volvo XC90 T8 Excellence
Volvo XC90 T8 Excellence

Un T8 météorique

T8 ne signifie par que le XC90 embarque un bon gros V8 (cette ère là est malheureusement révolue) mais plutôt une solution hybride composée d’un quatre cylindres essence de 1.969 cm3 suralimenté qui développe 320 ch et d’un bloc électrique de 87 ch. La puissance cumulée affichée est de 407 ch, pour un couple titanesque de 640 Nm ! De quoi offrir à cette grande et haute limousine des performances quasi météoriques, avec un 0 à 100 km/h abattu en seulement 5,6 secondes !

Une fois lancée, les 407 ch dont dispose le modèle sont tous bel et bien là. De quoi garantir de franches accélérations et assurer des dépassements sur autoroute avec une aisance déconcertante. Pour autant, la XC90 T8 n’est pas une sportive. Lourd et volumineux, l’ensemble manque un tantinet de rigueur, du moins si l’on pousse l’engin dans ses derniers retranchements, ce qui n’est bien entendu pas la vocation du modèle. En outre, le chant du moteur n’est pas des plus enivrants. On n’est donc pas trop tenté de le titiller. Tout profit pour un style de conduite plus serein. Ce dernier coule quasiment de source, tant l’habitacle, très zen, encourage conducteur et passagers à demeurer très calmes.

Volvo XC90 Excellence
Volvo XC90 Excellence

Sérénité

Une fois un rythme décontracté adopté, cette limousine haut perchée se savoure littéralement. C’est que l’on trône dans un authentique salon où tout bruit parasite est retenu avec une efficacité déconcertante. La finition et le choix des matériaux frôlent la perfection, tout comme la grande tablette verticale qui trône au centre du tableau de bord. Intuitive et ergonomique, elle permet de naviguer aisément dans les différents menus du système d’infodivertissement mais aussi, accessoirement, de régler la température ambiante ou la ventilation des sièges. L’ambiance à bord est tout simplement parfaite, loin des intérieurs froids et cliniques proposés par la concurrence teutonne. Bon point enfin pour l’habitabilité qui ici aussi ne souffre d’aucun reproche, tant en hauteur, qu’en largeur et en espace aux jambes.

La mécanique hybride, si elle ne doit pas donner tout ce qu’elle a, fonctionne dans un silence de cathédrale, ce qui, ici aussi, concoure au calme qui règne au sein de l’habitacle. Le moteur électrique, s'il est chargé à bloc par l'intermédiaire du câble électrique fourni par le véhicule, permet de se déplacer durant quelque 35 km, avec des pointes de vitesse pouvant atteindre 120 km/h. Amplement suffisant pour tout qui se déplace principalement en ville ! Si vous avez la possibilité de recharger votre monture à la maison ou au bureau, vous pouvez ainsi vous passer de carburant ! Un usage plus classique, entrecoupé de phases autoroutières, vous amènera à consommer un bon 7 l/100 km, ce qui demeure tout à fait raisonnable vu les prestations proposées par l’engin.

Sécurité

En bonne Volvo, cette XC90 T8 Excellence se présente sous la forme d’un sanctuaire quasiment inviolable. Sécurités passive et active sont au top, rehaussées par une multitude de dispositifs d’aide à la conduite comme l’alerte de changement de bande, le régulateur de vitesse adaptatif, l’alerte de trafic arrière, auxquels Volvo a ajouté un système de freinage automatique en cas de détection d'obstacles mobiles, de jour comme de nuit, et même, de voiture roulant en sens inverse en virage ! L’assistance de conduite dans les embouteillages est également proposée de série.

Confortable, un rien sportive et surtout très verte, la nouvelle Volvo XC90 T8 est une incroyable machine à voyager. En outre, chaussée de pneumatiques de 19 pouces, elle permet, dans certain pays, de jouir d’une déductibilité fiscale, grâce à des émissions de CO2 cantonnées à 49 g/km. Reste à débourser plus de 120.000 € pour ce qui est l’un des SUV les plus séduisants du moment.

Points forts :

⊕ La Volvo XC90, et plus encore dans sa version Excellence, dispose d’un habitacle somptueux, rehaussé par des matériaux haut de gamme et une finition impeccable.
⊕ L’habitabilité offerte par le modèle est généreuse, ce qui concoure à faire de ce SUV un véritable salon roulant.
⊕ Qui dit T8 dit 407 ch, une belle réserve de puissance qui assure des accélérations impressionnantes en toutes circonstances.
⊕ Le XC90 Excellence est une vraie Volvo : le niveau de sécurité offert par le modèle est au top de sa catégorie, notamment grâce à une armada d’aides à la conduite.
⊕ Grâce à des émissions de CO2 cantonnées à 49 g/km, cette version T8 bénéficie d’une déductibilité fiscale ou d’un bonus pouvant atteindre plus de 6.000 € (dépendant des marchés).

Points faibles :

⊗ En conduite dynamique, le XC90 manque un tantinet de rigueur. Il préfère clairement un style de conduite serein.
⊗ Tarif "à l’allemande" en partie justifié par une finition exemplaire et un très haut degré de technologie.
⊗ Très lourd (2.770 kg), ce XC90 T8 n’est pas des plus faciles à freiner. Le freinage peut donc être qualifié de moyen.
⊗ Animé par un quatre cylindres essence ainsi que par un bloc électrique, la sonorité mécanique n’est pas très sexy. On est loin du chant de feu le V8 Yamaha monté sur la génération précédente.

Rivales :

Mercedes-Benz GLS 500
Audi Q7 3 l TFSI
BMW X5 4,4 l xDrive
Cadillac Escalade 6,2 l Platinum
Range Rover 5 l Autobiography
Porsche Cayenne S 3,6 l

 

Lire l'essai completVoir moins