Essai Audi A4 allroad 3.0 TDI 218 ch

Ce qui différencie l’A4 Allroad d’une A4 Avant, c’est principalement sa garde au sol rehaussée de 34 mm, ainsi qu’un look nettement plus viril, grâce à des roues plus larges, des sabots de protection et un gabarit un rien supérieur. De quoi permettre au modèle de faire aussi bien que ses cousins SUV, d’autant que qui dit Allroad, dit forcément Quattro et donc transmission intégrale. Plus basse et plus légère, l’A4 Allroad est par contre plus frugale qu’un 4×4 conventionnel. Bref, le compromis parfait !

Haut de gamme

En France comme en Belgique, les modèles Allroad s’écoulent au compte-gouttes. Seule la Suisse parvient à tirer son épingle du jeu. Du coup, quitte à vendre peu, autant vendre cher. Audi a donc placé ce nouveau modèle très haut parmi les différentes déclinaisons que compte la gamme A4 : transmission intégrale Quattro, boîte robotisée ou encore motorisations généreuses. Motor1 a retenu l’excellent V6 3 litres TDI de 218 ch (également disponible en 272 ch), à la fois puissant et sobre, et qui, en sus, vous gratifie d’un chant très agréable. Mû de la sorte, le modèle abat le 0 à 100 km/h en seulement 6,6 secondes. Du côté de la consommation, cela donne un bon 6,5 l/100 km tandis que les émissions de CO2 sont cantonnées à seulement 137 gr/km. Ce V6 est couplé par défaut à l’excellente boîte automatique S-Tronic, un accessoire qui frôle la perfection et qui concoure à un plaisir de conduite exceptionnel.

2017 Audi A4 Allroad Quattro
2017 Audi A4 Allroad Quattro