Essai Volkswagen Golf GTI Clubsport - Le chaînon manquant

Limitée à seulement 200 exemplaires pour la France, la nouvelle Volkswagen Golf GTI Clubsport est d'ores et déjà un collector. Conçue afin de célébrer les quarante ans de la première Golf GTI, la Clubsport vient s'intercaler dans la gamme entre la GTI classique et la Golf R, à qui elle emprunte d'ailleurs de nombreux éléments mécaniques.

Avec 265 chevaux (290 chevaux sur une durée de 10 secondes avec la fonction overboost), la nouvelle Volkswagen Golf GTI Clubsport pourrait finalement être la Golf sportive de référence. En effet, la GTI "classique" manquant cruellement de mordant et la Golf R manquant de quelques équidés afin de supporter l'adjonction d'une transmission intégrale, ne m'avaient pas vraiment emballé lors de leur prise en main.

À lire : Volkswagen Golf R - Le prototype de la version restylée aperçu sur la route

En s'octroyant donc le moteur de la Golf R et quelques éléments spécifiques, la GTI Clubsport pourrait donc s'avérer bien plus efficace que ses consœurs et devenir la parfaite alternative à ceux voulant s'offrir un modèle exclusif et dans la lignée des meilleures GTI de ces quatre dernières décennies. C'est ce que nous allons tester à l'occasion d'une journée passée à son volant sur l'un des meilleurs circuits de l'hexagone : le circuit européen de Pau-Arnos !

Volkswagen Golf GTI Clubsport

Identité affirmée, sportivité assumée

Si on peut reprocher assez souvent à Volkswagen son manque d'audace stylistique, la GTI Clubsport est l'exception qui confirme la "règle". Plus agressive que...