Essai Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid - L'hybridation à son paroxysme

Décriée à sa sortie et maintenant presque adulée – à juste titre –, la Porsche Panamera de seconde génération s'offre sa déclinaison la plus puissante avec cette version Turbo S E-Hybrid. Conçue à Leipzig, en Allemagne, la Panamera fut produite à plus de 150'000 exemplaires. 2500 voitures ont trouvé preneur en France depuis le lancement de la première génération en 2009. En moins de dix ans, la berline de luxe venue de Stuttgart a su s'imposer comme l'une des meilleures ventes de la gamme Porsche avec le Cayenne et le Macan.

À l'aube de l'électrification et d'un changement majeur dans le monde de l'automobile en général, Porsche doit également faire face à de nouvelles "contraintes" environnementales qui poussent à concevoir de nouvelles technologies, sans pour autant mettre à mal la philosophie sportive qui caractérise la marque. La Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid en est certainement l'interprétation moderne la plus significative. Rendez-vous compte, 680 chevaux au sein d'une berline haut de gamme, le tout, en s'affranchissant du malus écologique. Sur le papier c'était bien trop tentant. Difficile donc de résister à l'appel des routes du sud de la France, dans l'arrière-pays niçois plus précisément, afin d'essayer la plus puissante des berlines sportives du marché, celle qui tire sa genèse d'une certaine Porsche 918 Spyder...

Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid

Symboliquement Porsche dans le style

Moins décriée à sa sortie que le Cayenne, la Panamera a tout de même subi quelques critiques concernant son sty...