La Formule 1 est souvent qualifiée de cirque. Si l'analogie est bonne en ce qui concerne l'acheminement des voitures, des équipes et de tout l'équipement à travers le monde pour chaque course, elle ne saisit pas ce qui se passe en coulisses pour gagner des courses. Ce type d'activité, qui se déroule le plus souvent au siège de l'équipe, ressemble davantage au lancement d'un vaisseau spatial.

Une quantité incroyable de technologies de pointe et sophistiquées est nécessaire pour produire une voiture de F1™ prête à être lancée le jour de la course. L'épisode 1 de Driven by Simulation, une série documentaire en ligne d'Ansys, donne un aperçu des outils utilisés par l'équipe la plus dominante du sport pour gagner des courses et battre des records cette saison.

Driven by Simulation: Episode 1

Oracle Red Bull Racing est partenaire d'Ansys depuis 2008. Ansys produit des logiciels de simulation avancés qui permettent à Oracle Red Bull Racing de développer et de tester de nouvelles innovations numériquement avant qu'elles ne soient introduites dans le monde réel. L'équipe utilise le logiciel d'Ansys pour expérimenter rapidement la mécanique des fluides numérique (CFD) de ses voitures. La CFD est essentiellement l'analyse numérique des écoulements de fluides, y compris l'écoulements de l'air. L'optimisation de l'aérodynamique en Formule 1 permet de réduire la traînée et d'améliorer la vitesse de passage dans les virages. Les équipes doivent constamment développer et tester de nouveaux composants et systèmes tout au long de la saison afin d'améliorer les performances aérodynamiques de leur voiture.

Les équipes de Formule 1 sont également soumises à des restrictions d'essais aérodynamiques (ATR) qui limitent la durée des essais en soufflerie, elles doivent donc être les plus efficaces possible avec leurs évolutions. Le logiciel de simulation d'Ansys est l'un des moyens utilisés par l'équipe Oracle Red Bull Racing pour atteindre cette efficacité, en veillant à ce que chaque évolution apporte des performances précieuses pour rester en tête du peloton. C'est ce qui a permis à l'équipe de débuter le championnat de Formule 1 de la manière la plus dominante qui soit !

Driven by Simulation: Episode 1
Driven by Simulation: Episode 1
Driven by Simulation: Episode 1
Driven by Simulation: Episode 1

La question la plus intéressante posée dans cette vidéo est la suivante : à quoi ressemblerait le travail d'Oracle Red Bull Racing aujourd'hui si cette technologie de simulation n'existait pas ? La réponse, donnée par Zoe Chilton, responsable des partenariats stratégiques pour Oracle Red Bull Racing, consiste à remonter le temps de près de 20 ans, lorsqu'il y avait presque autant de séances d'essai pour les équipes de F1™ que de courses. À l'époque, les données d'essai étaient collectées dans le monde réel, ce qui signifiait que chaque nouvelle idée nécessitait soit une soufflerie géante et coûteuse, soit des essais sur piste.

Le logiciel de simulation d'Ansys rend les essais plus rentables, plus rapides et plus fiables qu'à l'époque. C'est l'une des raisons pour lesquelles Oracle Red Bull Racing peut essentiellement lancer deux fusées chaque week-end de course, 23 fois par saison, et le faire avec des résultats meilleurs et plus réguliers que ceux de ses concurrents.