Essai Hyundai Ioniq - La mobilité durable à la portée de tous

La nouvelle Hyundai Ioniq est aujourd'hui la première Hyundai hybride en France, il s'agit donc logiquement d'un véhicule très important pour la marque dans l'Hexagone puisque la firme coréenne place quelques espoirs envers ce produit pour le moins prometteur, que nous avons eu l'occasion d'essayer jusqu'en Picardie, là où se trouve notamment l'un des plus importants parcs éoliens de France et de Navarre. Même si aujourd'hui, les bonnes ventes de Hyundai s'articulent surtout grâce au succès du nouveau Tucson (qui vient de dépasser les 10'000 immatriculations en France par ailleurs) avec 48% du mix produit, les autres modèles sont un peu à la peine en raison parfois d'un style un peu trop conventionnel.

À lire : Hyundai i30 - Toute une famille en préparation

Fort heureusement, Hyundai possède un plan produit de taille pour les prochaines années avec pas moins de 13 nouveaux modèles et dérivés d'ici deux ans. L'objectif est donc clair : grappiller de nouvelles parts de marché avec pour objectif d'ici à 2017 d'écouler 5000 voitures sur le segment C. Pour cela, Hyundai compte bien évidemment sur son réseau avec aujourd'hui 187 points de vente et service en France, et bientôt 195 pour 2017. Concernant la Ioniq principalement, après nous être entretenus brièvement avec le directeur de la marque en France, Hyundai espère écouler 3000 Ioniq lors de sa première année pleine dans l'Hexagone. L'objectif est non pas d'aller chercher la Toyota Prius mais la Toyota Auris, qui, pour rappe...