Essai Mazda MX-5 RF - Quintessence d'un plaisir automobile retrouvé

Parfois il ne suffit de pas grand-chose pour vous donner le sourire aux lèvres. En matière d'automobile, la Mazda MX-5 est l'un des rares, si ce n'est l'un des derniers modèles à offrir à ses occupants un plaisir simple mais perdu depuis bien longtemps. Le plaisir de rouler tout simplement, sans toit qui plus est pour accentuer cette sensation de liberté. Après la version Soft avec toit en toile révélée il y a un peu plus d'un an maintenant, place à une version "targa", avec toit en dur, qui, selon Mazda, devrait représenter plus de 60% des ventes de MX-5 en France.

Durant notre session d'essai, nous avons pris en main le modèle "First Edition", une livrée commercialisée à seulement 150 exemplaires en France. Reposant sur la finition "Sélection" avec le Pack Sport, notre petit roadster est équipé du bloc le plus pourvu en équidés avec 160 chevaux tirés de son 2,0 litres Skyactiv-G associé à une boîte mécanique à six rapports. En route donc pour les lacets du sud de la France afin de prendre en main cette petite GT aux antipodes des nouvelles conventions !

Essai Mazda MX-5 RF

Plus attirante que la version Soft ?

C'est en tout cas les premiers retours que l'on a pu observer à l'occasion de sa présentation en fin d'année dernière. Typée Fastback, cette petite MX-5 à toit rigide est en effet peut-être plus embourgeoisée que sa cousine à toit souple. Fidèle aux formes et à la philosophie des MX-5 qui sévissent sur nos routes depuis 28 ans et l'arrivée de la NA, la RF (pour Retractable Fastback) est ...