À en juger par le dernier rapport de ventes de Mazda, il semble que la MX-5 (Miata aux États-Unis) ne soit pas toujours la solution. La petite voiture de sport a connu un faible premier trimestre cette année, les livraisons ayant chuté de 45,5 % par rapport au premier trimestre 2023. Seuls 1 411 Américains ont acheté le roadster jusqu'en mars 2024.

La situation a été particulièrement mauvaise pour la version à toit souple, puisque la demande a chuté de 66 %, à 457 unités, tandis que la RF à toit rigide a baissé de 23,5 %, à 954 unités. En effet, les livraisons de la RF ont plus que doublé par rapport à celles de la MX-5 standard. Si l'on considère la situation dans son ensemble, elle n'est pas si mauvaise puisque 2023 a été une excellente année pour la MX-5, dont les livraisons ont augmenté de 45,4%.

Mazda MX-5 Miata 2024

En voyant le verre à moitié plein, on peut encore espérer que 2024 sera une bonne année pour la petite machine à propulsion arrière. Mazda a lancé une "ND3" qui présente quelques modifications mécaniques, notamment une nouvelle crémaillère de direction à friction interne réduite et un différentiel asymétrique à glissement limité. La direction assistée a été améliorée et la version Club dispose d'un mode Track.

Par ailleurs, les feux diurnes séparés sont désormais intégrés à une paire de phares à l'allure plus nette. À l'arrière, les feux ont également été discrètement modifiés. De nouveaux dessins de jantes et la peinture Aero Gray complètent les changements extérieurs. Dans l'habitacle, l'info-divertissement désuet a fait place à un système plus moderne de 8,8 pouces avec la fonctionnalité Alexa intégrée.

Mazda MX-5 Miata 2024

Bien que la MX-5 de quatrième génération soit commercialisée depuis 2015, le lancement de la ND3 signifie qu'elle restera dans les parages pendant encore quelques années. Shigeki Saito, responsable du programme MX-5, explique que l'objectif est de maintenir la voiture en vente le plus longtemps possible avant de devoir retravailler le modèle pour répondre aux nouvelles réglementations. Entre-temps, des "éditions spéciales très cool" sont en préparation. L'une d'entre elles sera peut-être un modèle anniversaire (35th), étant donné que la NA a été commercialisée en 1989.

Si une version de production du superbe concept Iconic SP doté d'un moteur rotatif à prolongateur d'autonomie devait voir le jour, on ne sait pas encore s'il s'agira d'une nouvelle génération de MX-5 ou d'une voiture de sport supérieure. Mazda a mis en place une équipe de 36 ingénieurs pour travailler sur un moteur rotatif, signalant son intention de sortir quelque chose de plus amusant que le crossover MX-30 e-Skyactiv R-EV.