Essai Renault Clio R.S. Trophy – Celle qu’il ne faut pas sous-estimer

Renault Sport, le département sportif du constructeur au losange commercialise quatre véhicules. La Renault Mégane 4 R.S. fraîchement présentée au salon automobile de Francfort, la Renault Twingo GT, la Sandero R.S. 2.0 (dans certains pays) ainsi que la Renault Clio 4 R.S.  

C’est cette dernière que nous avons essayée durant plusieurs jours et sur plusieurs centaines de kilomètres. La Renault Clio R.S. est proposée avec trois types de châssis : Sport, Cup et Trophy.

Concernant notre modèle d’essai, il s’agit de la Renault Clio R.S. Trophy, habillée de la couleur jaune Sirius (facturé à 1600 euros) et chaussée de série, de jantes noires de 18 pouces.

Renaul Clio 4 R.S Trophy
Renaul Clio 4 R.S Trophy

LA CONDUITE

La Renault Clio R.S. Trophy est animée par le moteur 1,6 litre TCe qui développe 220 ch et jusqu’à 280 Nm de couple. Cette puissance est suffisante pour tracter la sportive de 0 à 100 km/h en seulement 6,6 secondes.

Au volant de la Renault Sport, on doit vous avouer que ce fut une bien belle surprise. La voiture est plus sportive que ce que l’on aurait imaginé. Les accélérations sont franches, grâce au moteur quatre-cylindres qui ne manque pas de souffle. D’ailleurs, le compte-tours grimpe à plus de 6500 tr/min avant de passer au rapport suivant : la Française peut remercier son turbo !

La pédale d'accélérateur est très sensible, surtout lorsque l’on engage le mode Sport via le R.S. Drive. Ce mode modifie les paramètres concernant la dureté de la direction, la réponse de la boîte double embrayage EDC, la réactiv...