Essai Mercedes GLC Coupé - Mélange des genres

Les SUV n'ont jamais été aussi plébiscités en Europe, et cette tendance n'est pas encore prête de s'arrêter : lassés des véhicules plus traditionnels comme les berlines, breaks et monospaces, les automobilistes du Vieux Continent se tournent désormais vers ces nouveaux modèles imposants à l'esprit baroudeur, dont la part de marché est en nette hausse. En effet, les SUV représentent désormais plus d'un tiers des ventes de véhicules neufs, au premier trimestre 2018.

Mais pour attirer également une partie de leurs clients qui recherchent toujours plus de distinction, les constructeurs regorgent d'ingéniosité pour imaginer des modèles à mi-chemin entre plusieurs segments : savant mélange de SUV, de berline et de coupé, la Mercedes GLC Coupé fait partie de ces outsiders qui savent attirer l'attention sur eux, en déclinant la recette du GLE Coupé sur le segment inférieur. Mercedes appelle d'ailleurs ce concept un "SUC", pour Sports Utility Coupé : mais cette appellation présage-t-elle vraiment quelque chose de nouveau ?

Lire aussi:

Pour le découvrir, nous avons pris le volant d'une Mercedes GLC Coupé Sportline, dans sa version 250 4MATIC dotée d'un 2,0 litres essence de 211 chevaux et couplée à une boîte automatique à neuf rapports.

Un style élégant et imposant

Comme ne l'indique pas son patronym...