Le constructeur de Göteborg présente son petit SUV. Premium mais pas immense, il doit séduire une clientèle qui recherche des SUV abordables, mais toujours bien équipés.

Si Volvo envisage une accélération prochaine de ses programmes électriques, avec Polestar, et sa propre gamme, la firme suédoise n'entame pas sa révolution sans garder quelques acquis en tête. À l'aube d'un changement majeur pour le constructeur de Göteborg, la firme suédoise poursuit son opération séduction avec la mise en vente d'un nouveau véhicule : un petit SUV premium, formule magique pour qui veut vendre des voitures aujourd'hui.

Lire aussi:

Le XC40 poursuit une politique pro-SUV de Volvo entamée avec les XC90 et XC60, tout deux récemment renouvelés ou présentés. Le XC40 aura la lourde tache d'être plus abordable que ses grands frères, mais tout aussi bien présenté. Ce nouveau SUV est surtout la première Volvo à utiliser la plateforme CMA, qui équipera tous les futurs modèles compacts de la marque.

2018 Volvo XC40
2018 Volvo XC40

Pour son nouveau SUV, Volvo n'a pas cherché à révolutionner son design. Le XC40 reprend les formules qui font le succès des autres modèles de la gamme. Outre la calandre barrée, on retrouve ces fameux feux en "marteaux de Thor". La signature lumineuse se répète également dans les optiques arrières, avec la bande lumineuse déjà vue sur les autres modèles de la gamme. Feux qui reprennent le fameux déhanché à l'arrière, avec ses ailes larges, typiques du style Volvo. 

De profil, le XC40 reprend l'idée du pavillon arrière vu sur la V40. L'imposant montant arrière lui donne une allure trapue et robuste, tandis que les portières sont rythmées par le petit décroché au niveau du bas de caisse. Bref, le XC40 arrive à se différencier de la gamme Volvo, tout en gardant l'esprit de famille.

2018 Volvo XC40
2018 Volvo XC40
2018 Volvo XC40

L'intérieur est lui aussi fidèle à l'esprit Volvo. Lumineux, accueillant, ergonomique, on y retrouve un immense écran central de 9 pouces et une instrumentation simplifiée des compteurs, eux aussi sur un écran de 12'3 pouces. Cet écran regroupe les commandes d'infodivertissement. Une multitude d'outils, notamment sécuritaires viennent aider le conducteur.

Sécurité accrue

Le XC40 profite de plusieurs équipements pour simplifier la conduite en ville. Le freinage d'urgence surveille les voitures, piétons et cyclistes alentours, et peut assister le conducteur dans certaines situations. Une caméra 360° permet de profiter de la "bird vision", ce système qui facilite notamment les manœuvres de parking. La conduite autonome est aussi au programme avec un système qui peut assurer la direction, l'accélération et le freinage sur des routes bien marquées, et peut fonctionner jusqu'à 130 km/h. 

2018 Volvo XC40
2018 Volvo XC40

Autre point fort de cet intérieur, le travail sur les rangements dans l'habitacle. Volvo travaille activement à réduire l'encombrement dans les voiture, et multiplie les espaces dédiés aux rangements. Ainsi, on retrouve des compartiments pour les boissons, crayons, câbles de branchements, téléphones, de crochets de rangements déployables, ou encore d'un vide-poche au niveau de la console centrale. Bref, il faudra y mettre du sien pour salir l'intérieur du SUV suédois.

2018 Volvo XC40

La gamme, elle, se compose pour le moment des moteurs D4 et du T5, tous deux en quatre roues motrices. Pour le D4, il s'agit du quatre cylindres diesel de 188 chevaux. Le T5 correspond au bloc essence, et développe 244 chevaux. Dans les deux cas, la boîte de vitesses automatique à huit vitesses Geartronic est proposée. La version d'entrée de gamme T3 n'arrivera qu'en fin d'année. Ce sera un bloc trois cylindres de 156 chevaux, associé à la boîte de vitesses manuelle à six rapports. Des modèles hybrides et électriques devraient prochainement suivre.

45'000 euros en moyenne

La gamme se compose, pour le lancement, des niveaux de finition Momentum et R-Design. Les modèle d'entrée et haut de gamme débarqueront un peu plus tard. Cependant, Volvo n'est pas radin et propose des équipements remarquables dès la version Momentum, dont la navigation, le système Sensus Connect raccordé à Internet, les sièges chauffants, les feux à LED, l'assistance au stationnement, la sellerie cuir et des jantes 18 pouces. La R-Design ajoute du cuir et de l'aluminium à bord, ainsi que des suspensions sport, et des touches de noir à l'extérieur.

2018 Volvo XC40

 Dans l'ensemble, cela se rapproche des prix des modèles concurrents, comme le BMW X1, l'Audi Q3 et le Mercedes-Benz GLA. Les premiers exemplaires débuteront à 45'100 euros en prix de lancement.

Lire aussi:

Notons d'ailleurs que si le XC40 est en vente, il sera possible de l'acheter en ligne, selon les pays, avec le système Care by Volvo. Il s'agit du même processus que l'achat d'une voiture en concession, à la différence que vous pouvez le faire depuis votre smartphone. Après avoir défini les caractéristique de votre voiture, il suffit de cliquer pour commander votre Volvo, avec des principes de locations longue durée, sur deux ans, tous frais compris.

2018 - Volvo XC40