Avec un moteur électrique ou un moteur thermique ?

Présentée en grande pompe à l'occasion du Salon de Genève, la Peugeot 208 est l'une des attractions de 2019. La nouvelle citadine tricolore s'offre même le luxe d'une première version 100 % électrique, parallèlement disponible avec les moteurs thermiques traditionnels. Mais quand on évoque la Peugeot 208, on pense évidemment à sa fameuse déclinaison sportive : la 208 GTi. La version précédente s'est clairement imposée comme l'une, si ce n'est la meilleure voiture de sa catégorie. Malheureusement, les nouvelles normes environnementales auront eut raison d'elle, et de la catégorie des citadines sportives d'une manière générale. Il n'y a qu'à voir le nombre de modèles qu'il reste au catalogue. Ford Fiesta ST, Volkswagen Golf GTI... et puis c'est à peu près tout.

Illustrations - Peugeot 208 GTi
Illustrations - Peugeot 208 GTi

Pourtant, malgré les nouvelles nomenclatures, Peugeot travaillerait bien sur une version GTi. Plusieurs rumeurs insistaient sur le fait qu'il s'agirait d'une version électrique forte d'environ 200 chevaux. Rien d'incohérent puisque le groupe PSA bénéficie de la technologie adéquate. Néanmoins, dernièrement, après un travail de fourmi réalisé par nos confères de chez Féline.cc, ces derniers ont remarqué en parcourant le Service Box (il s'agit du site internet du groupe PSA destiné aux professionnels de l’automobile), que la nouvelle Peugeot 208 avait fait son apparition au sein du listing des modèles. On y découvre notamment une liste de motorisations.

C'est en parcourant les noms de code des moteurs que l'on remarque la présence de la motorisation "EP6 FADTX", un bloc qui répond aux nouvelles normes environnementales. Il s'agit purement et simplement du même moteur que l'on trouve au sein des actuelles Peugeot 308 et 508 GT, à savoir le quatre cylindres 1,6 litre PureTech de 225 chevaux. Cela confirmerait donc la présence d'un moteur thermique au sein de la prochaine 208 GTi. Il s'agit d'une évolution du moteur présent au sein de l'ancienne génération, à savoir le 1,6 litre THP de 208 chevaux. La prochaine génération gagne donc 17 chevaux et, si l'on se calque sur les 308 et 508 GT, le couple devrait être d'environ 300 Nm. Reste à savoir si Peugeot confirmera ces informations. Certainement pas avant l'année prochaine voire même 2021 cela dit.

'