La supercar a été la première sur beaucoup d'éléments au sein de la maruqe !

Il y a des choses comme ça qui nous font nous sentir vieux d'un coup. Comme de réaliser que la Lamborghini Diablo a eu 30 ans cette année. Janvier 1990. Ça semble si lointain. Et pourtant c'était bien le début de la gamme Diablo, qui a contribué à faire entrer la société italienne de supercars dans le 21e siècle.

La Diablo a en effet introduit plusieurs nouveautés sur les voitures de Sant'Agata Bolognese, tout en cimentant l'éthique du design cunéiforme si connu, et est encore utilisé aujourd'hui. D'ailleurs, on doit ce design de la Diablo au célèbre Marcello Gandini, même s'il est ensuite passé dans les mains du centre de style de Chrysler, cette dernière étant alors actionnaire majoritaire dans l'entreprise.

La Diablo n'est arrivée qu'en 1990, mais son développement a commencé cinq ans plus tôt, lorsque Lamborghini a donné à la voiture le nom de code Project 132. Elle a commercialisée avec un V12 de 5,7 litres développant 490 chevaux et un couple de 580 newton-mètres. Au moment du lancement, elle était également la voiture de série la plus rapide au monde, avec une vitesse maximale de 325 kilomètres à l'heure. Rappelons que la voiture n'avait pas de direction assistée ni d'aides électriques à la conduite... En revanche, elle avait des vitres électriques, un intérieur en cuir, des sièges ajustables électriquement et l'air conditionné.

Galerie: Lamborghini Diablo 30th Anniversary

Pour autant, il aura fallu attendre 1993 pour qu'une caractéristique phare des "Lambo" modernes n'arrive : les quatre roues motrices ne sont apparues qu'en 1993, c'était sur la Diablo VT. Petite parenthèse : la première voiture à traction intégrale de la société était le SUV LM002.

Puis il faudra attendre 1995 pour que Lamborghini ne lance son premier modèle V12 à toit ouvert produit en série, il s'agissait de la Diablo VT Roadster, laquelle arborait des lignes légèrement remodelées.

L'ère Diablo prendra fin en 2000, un an après le rachat de Lamborghini par le groupe Audi. En 1999, le constructeur de supercars a lancé une version restylée des Diablo SV, VT et VT Roadster. Au final, la voiture produira 536 ch (394 kW) et 605 Nm de couple. C'est également cette année là que Lamborghini a intégré le système de freinage antiblocage ABS sur ses voitures.

Disponible jusqu'en 2001, la Lamborghini Diablo aura été produite à 2903 exemplaires, ce qui fait du modèle le plus produit de la marque jusqu'alors. La Diablo sera remplacée par la Murciélago, et son style beaucoup plus moderne.

Production des Lamborghini Diablo

  • Diablo : 1990-1998 / 873 exemplaires
  • Diablo VT : 1993-1998 / 529 exemplaires
  • Diablo SE : 1993-1994 / 157 exemplaires
  • Diablo SV : 1995 - 1999 / 346 exemplaires
  • Diablo VT Roadster : 1995 - 1998 / 468 exemplaires
  • Diablo SVR : 1996 / 34 exemplaires
  • Diablo GTR : 1999 - 2000 / 32 exemplaires
  • Diablo 6.0 : 2000 - 2001 / 337 exemplaires
  • Diablo 6.0 SE : 2001 / 44 exemplaires
  • Diabli GT : 1999 - 2000 / 83 exemplaires