Essai Porsche Cayenne S E-Hybrid - Piment doux

Les Porschistes purs et durs ne sont plus à quelques provocations près de la part de leur constructeur fétiche. Côté carrosserie, alors que le break Sport Turismo est sur le point de débarquer, le SUV est entré dans les mœurs. Côté moteur, le diesel a fait son chemin dans la gamme, et c’est désormais le 100% électrique qui est en ligne de mire avec la berline Mission E attendue pour 2020. Et ce futur zéro émission se conjugue déjà au présent avec l’arrivée petit à petit de moteurs électriques sur plusieurs modèles. Une hybridation qui a débuté avec la Porsche 918 Spyder, comme pour faire passer la pilule, et montrer que l’électrique reste au service de la performance.

C’est également l’occasion pour les Panamera et Cayenne de passer pour des autos un peu plus vertueuses, en dépit de leur poids et de leurs gros moteurs. Quitte à même pousser la fibre écolo plus loin que certains constructeurs généralistes, comme nous l’a démontré le Porsche Cayenne S E-Hybrid que nous avons pu prendre en main pour une journée d’essai. Un Cayenne mi-électrique, mi-thermique, rechargeable, qui consomme autant qu’une citadine ? C’est possible !

Essai Porsche Cayenne S E-Hybrid

Écolo rime avec fluo

D’extérieur, peu d’éléments permettent de distinguer un Cayenne S E-Hybrid d’un Cayenne purement thermique. Mais les rares éléments sont pour le moins… flashy ! La couleur choisie par Porsche pour modéliser l’énergie électrique est le jaune fluo, que l’on découvre ça et là, par petites touches : les logos "e-hybrid" sur les ailes et l...