Essai Renault Twingo GT EDC - Plus dynamique que sportive

Lancée en 2014, la troisième génération de la célèbre Twingo se transforme radicalement : fruit de la collaboration entre Renault et Daimler (qui a également donné naissance aux nouvelles Smart ForFour et ForTwo basées sur la même plateforme), elle repart d'une feuille blanche pour s'offrir un look entièrement revisité, deux portes supplémentaires à l'arrière, ainsi qu'une architecture inédite à propulsion et moteur arrière !

Lire aussi :

Alors que la précédente génération a eu droit à sa version sportive R.S., cette nouvelle Twingo ne proposera en haut de gamme qu'une version GT de 110 chevaux, mais qui ne manque pas d'arborer là aussi un badge Renault Sport. Disponible en boîte mécanique et désormais en boîte double embrayage EDC, c'est cette dernière que nous avons pu prendre en main à l'occasion de ce nouvel essai.

Un design extérieur à l'esprit plus sportif

Esthétiquement, la Renault Twingo GT se distingue des versions plus classiques par quelques attributs renforçant son esprit sportif : des jantes de 17 pouces inspirées du concept-car Twin'Run, une double sortie d'échappement, ou encore une prise d'air latérale à l'arrière qui permet d'apporter 12% supplémentaires d'air frais au moteur.

Outre la disparition du badge "Twingo" et l'arrivée des sigles "GT" et "Renault Sport", nous retrouvons également des stickers de toit spécifiques, en orange constrastant avec la teinte Gris Lunaire sur notre modèl...