Essai Volkswagen Tiguan Allspace (2017) - De cinq à sept

Les SUV sept places vont-ils signer l'arrêt de mort des monospaces ? C'est fort probable, il n'y a qu'à voir l'effondrement des ventes des monospaces chez tous les constructeurs, Renault en tête avec son Scénic, à mi-chemin entre SUV et monospace qui fait bien pâle figure face au Peugeot 3008 et indirectement à son cousin, le Kadjar. Volkswagen prend donc les choses à bras le corps et n'entend pas laisser passer le train cette fois-ci. Si le constructeur allemand a pour habitude de "doser" le marché avant de lancer un produit, comme par exemple avec un Volkswagen T-Roc qui arrive sur le tard dans le segment B des SUV, le Tiguan Allspace et ses sept places arrive seulement quelques mois après les stars du segment que sont les Peugeot 5008 et Škoda Kodiaq.

Volkswagen se positionne clairement face au Peugeot 5008 et non face au Škoda Kodiaq, uniquement "pour des affaires de famille" nous assure la marque. C'est compréhensible, certes, mais comme nous le verrons dans cet essai, les affaires de famille pourraient bien tourner au vinaigre entre un allemand qui affiche des tarifs très élevés et un cousin tchèque qui, à quelques détails près, rend une copie pratiquement aussi propre que le Volkswagen Tiguan Allspace.

Essai Volkswagen Tiguan Allspace
Essai Volkswagen Tiguan Allspace

Équilibre de rigueur

Si les SUV sept places ont la fâcheuse tendance à perdre de leur "charme" une fois le "sac à dos" installé pour maximiser l'espace à bord, le Volkswagen Tiguan Allspace s'en sort plutôt bien dans l'ensemble. Même si celui-ci mesure 21 centimètres...