Essai Volkswagen Tiguan Allspace (2017) - De cinq à sept

Les SUV sept places vont-ils signer l'arrêt de mort des monospaces ? C'est fort probable, il n'y a qu'à voir l'effondrement des ventes des monospaces chez tous les constructeurs, Renault en tête avec son Scénic, à mi-chemin entre SUV et monospace qui fait bien pâle figure face au Peugeot 3008 et indirectement à son cousin, le Kadjar. Volkswagen prend donc les choses à bras le corps et n'entend pas laisser passer le train cette fois-ci. Si le constructeur allemand a pour habitude de "doser" le marché avant de lancer un produit, comme par exemple avec un Volkswagen T-Roc qui arrive sur le tard dans le segment B des SUV, le Tiguan Allspace et ses sept places arrive seulement quelques mois après les stars du segment que sont les Peugeot 5008 et Škoda Kodiaq.

Volkswagen se positionne clairement face au Peugeot 5008 et non face au Škoda Kodiaq, uniquement "pour des affaires de famille" nous assure la marque. C'est compréhensible, certes, mais comme nous le verrons dans cet essai, les affaires de famille pourraient bien tourner au vinaigre entre un allemand qui affiche des tarifs très élevés et un cousin tchèque qui, à quelques détails près, rend une copie pratiquement aussi propre que le Volkswagen Tiguan Allspace.

Essai Volkswagen Tiguan Allspace
Essai Volkswagen Tiguan Allspace

Équilibre de rigueur

Si les SUV sept places ont la fâcheuse tendance à perdre de leur "charme" une fois le "sac à dos" installé pour maximiser l'espace à bord, le Volkswagen Tiguan Allspace s'en sort plutôt bien dans l'ensemble. Même si celui-ci mesure 21 centimètres de plus que le Tiguan classique (4,70 mètres pour la version sept places et 4,59 mètres pour la version cinq places), les designers ont su mêler praticité et esthétisme avec notamment quelques petites astuces trompe-l'œil comme les portes arrière plus grandes à titre d'exemple.

En dehors de ça, le Volkswagen Tiguan Allspace gagne une face avant légèrement revue avec une calandre moins inclinée qui nous rappelle celle du Volkswagen Atlas vendu outre-Atlantique, un capot plus bombé et de nouvelles sorties d'échappement trapézoïdales. Vous l'aurez donc compris, il faut avoir l'œil pour différencier une version cinq places d'une version sept places et c'était certainement le but recherché.

Essai Volkswagen Tiguan Allspace
Essai Volkswagen Tiguan Allspace
Essai Volkswagen Tiguan Allspace
Essai Volkswagen Tiguan Allspace
Essai Volkswagen Tiguan Allspace

Pour les grandes familles

Sans surprise, le Tiguan Allspace reprend la planche de bord du Tiguan cinq places, c'est-à-dire un ensemble assez bien construit, surtout avec notre finition Carat Exclusive (la plus élevée de la gamme) où, de série, nous retrouvons un grand écran de 9,2 pouces au centre de la planche de bord, étayé par l'instrumentation digitale maintenant de rigueur (de série à partir de la finition Carat). Concrètement, par rapport à un Škoda Kodiaq, peu de différence, hormis au niveau de l'instrumentation digitale qui n'est pas encore disponible sur le SUV tchèque.

Essai Volkswagen Tiguan Allspace
Essai Volkswagen Tiguan Allspace

Avec 21 centimètres de plus en longueur et 11 centimètres de plus au niveau de l'empattement, forcément, cela se ressent au niveau de l'espace à bord. L'espace aux jambes à l'arrière est plus que correct, sans être non plus phénoménal comme dans une Volkswagen Arteon, mais deux adultes peuvent s'y loger aisément. La troisième rangée est comme à l'accoutumée plus spartiate et ne servira que pour de courts déplacements ou bien pour des enfants en bas âge. Son accès est en plus limité mais c'est l'affaire de tous les SUV sept places cela dit.

Essai Volkswagen Tiguan Allspace
Essai Volkswagen Tiguan Allspace

Au niveau du coffre, le Volkswagen Tiguan Allspace fait parti des bons élèves avec 230 litres en configuration sept places, 700 litres en cinq places et 1775 litres avec les deux rangées rabattues (qui forment un plancher plat bien évidemment). C'est pratiquement les mêmes données qu'une Peugeot 5008 qui fait moins bien avec sept places (166 litres), l'équivalent en cinq places (702 litres) et mieux avec les deux rangées escamotées (1862 litres). Quant au Škoda Kodiaq ? Il propose 270 litres en configuration sept places, 720 avec cinq places et 2065 litres une fois les deux rangées rabattues. Le Tiguan Allspace souffre d'une concurrence "interne" plutôt féroce.

Essai Volkswagen Tiguan Allspace
Essai Volkswagen Tiguan Allspace
Essai Volkswagen Tiguan Allspace

Nos configurations d'essais disposaient toutes de la transmission intégrale 4Motion, ce qui implique un tunnel de transmission qui vient manger sur l'espace aux jambes de la place centrale de la seconde rangée. Cela vient en prime se combiner à une assise légèrement bombée et pas vraiment agréable pour celui se situant au centre. Les deux autres places ne sont guère mieux puisque nous avons noté une assise particulièrement et étrangement ferme pour une voiture de cette gamme. Heureusement, le Volkswagen Tiguan Allspace se rattrape sur le route.

À l'aise en toutes circonstances ?

Avec une troisième rangée de sièges, le Tiguan Allspace a forcément pris quelques kilos par rapport à la version cinq places. À niveau de finition équivalente, à moteur et à technologies équivalents, la version Allspace prend 125 kilos par rapport à son homologue à cinq places. Sous le capot, nous retrouvons un bloc plutôt plaisant puisqu'il s'agit du moteur 2,0 litres Bi-TDI qui développe 240 chevaux et 500 Nm de couple. Concrètement, il ne s'agira pas du modèle le plus vendu, 60% des ventes se feront avec le petit moteur diesel de 150 chevaux. Force est tout de même de constater que la proposition est intéressante, surtout pour un beau bébé de 1845 kilos.

Essai Volkswagen Tiguan Allspace
Essai Volkswagen Tiguan Allspace

Pour ne rien arranger à son poids, notre version d'essai était affublée d'une boîte robotisée à sept rapports et d'une transmission intégrale 4Motion. Sur la route qu'est-ce que cela donne donc ? Avec comme terrain de jeu l'arrière pays marseillais, nous avons mis le Tiguan Allspace à rude épreuve. Sans avoir le toucher de route et les qualités dynamiques d'une Peugeot 5008 pourtant dépourvue de transmission intégrale, le Tiguan Allspace adopte un comportement très sécurisant avec une prise de roulis maîtrisée, un freinage correct et des performances plutôt convaincantes lors des phases de relance.

Le typage des suspensions nous a paru un peu plus souple que sur la version cinq places, de ce fait, l'Allspace est un peu moins bien campé sur ses appuis, sans pour autant complètement s'écraser en virage. La prise de roulis est en revanche toujours aussi bien maîtrisée. La direction est un peu moins communicative et oblige donc à une conduite plus souple et plus coulée qu'une version cinq places. Précisons également que même en sept places, le Tiguan n'en oublie pas ses quelques facultés à s'affranchir des sentiers non-battus, notamment grâce à un pack Off-Road (380 euros) qui, en plus de sa garde au sol de 20 centimètres, ajoute une cache de protection sous le moteur et un bouclier modifié pour augmenter l’angle d’attaque de 17 à 23°.

Essai Volkswagen Tiguan Allspace
Essai Volkswagen Tiguan Allspace

Prix et consommations

En termes de consommations, difficile de juger une voiture équipée d'un moteur globalement assez puissant, surtout sur des routes vallonnées qui réclament assez régulièrement relances et freinages. Quoi qu'il en soit, nous avons relevé une consommation mixte aux alentours des 9,5 l/100 km, une donnée plutôt correcte au vu de notre utilisation. Point négatif en revanche : le malus. En effet, avec des rejets mesurés de 170 g/km de CO2, notre Volkswagen Tiguan Allspace Bi-TDI réclamera 4673 euros supplémentaires sur la facture finale.

Justement, la facture finale, parlons-en. Disponible à partir de 32'990 euros (certes avec déjà quelques options comme le Front Assist avec détecteur de piéton, le freinage anti-multicollision ou encore la troisième rangée de sièges de série), il s'affiche plus cher qu'une Peugeot 5008 (disponible à partir de 26'700 euros) ou encore qu'un Škoda Kodiaq (disponible à partir de 25'930 euros). Avec quelques options en plus et un moteur plus puissant, le Tiguan Allspace s'affiche allègrement à plus de 40'000 euros, voire même encore au-dessus avec notre version d'essai facturé plus de 55'000 euros, sans avoir sélectionné toutes les options qui plus est. Ça fait cher du centimètre également, surtout quand un Tiguan cinq places configuré de la même manière s'affiche aux alentours de 50'000 euros.

Lire aussi :

À titre de comparaison, même si la Peugeot 5008 est moins bien motorisée et ne bénéficie pas des quatre roues motrices, elle sera dans tous les cas moins onéreuse que l'allemande, tout comme le Kodiaq qui, en plus de bénéficier des mêmes technologies que le Tiguan, offre un peu plus de coffre, d'espace et de confort.

Photos : Clément Choulot / Volkswagen France

 
Points positifs Points négatifs
Confort Assises à l'arrière trop fermes
Moteur Bi-TDI 240 chevaux convaincant Direction peu communicative               
Pas d'effet "sac à dos" Tarifs trop élevés
Lire l'essai completVoir moins