Essai Kia Ceed (2018) - Celle qui bouscule son segment ?

Un peu plus tôt cette année, à l'occasion du Salon de Genève, Kia a présenté la troisième génération de la Ceed, sa compacte de segment C. Difficile de se faire une place sur le salon helvète où se bousculent les supercars et les préparations les plus extravagantes. Pourtant, la nouvelle Ceed possède plus d'un atout pour voler la vedette aux stars du segment que sont les Peugeot 308, Renault Mégane ou encore Volkswagen Golf pour ne citer qu'elles.

La Ceed est un modèle important pour Kia, notamment en Europe. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si la communication autour de la voiture s'articule autour du "Made in Europe". Effectivement, la voiture a été développée en Europe, dessinée en Europe et fabriquée en Europe, au sein de l'usine de Žilina, en Slovaquie, aux côtés du Sportage et de la Venga. Depuis son lancement sur le Vieux Continent, la Ceed a régulièrement occupé le podium des ventes de la marque, preuve en est puisque l'ancienne génération représentait 16% des ventes. En France, la cee'd (devenue maintenant Ceed avec cette troisième génération) connait un joli succès puisqu'elle s'est écoulée, depuis 2007, à 50'191 exemplaires.

Essai Kia Ceed 2019

Manque d'identité ?

Peter Schreyer, le Chef du Design de la marque, et bien évidemment papa du style de cette nouvelle Ceed, nous a habitué à plus extravagant. La Stinger GT en est le parfait exemple. La nouvelle Ceed se positionne comme une compacte de segment C plutôt conventionnelle dans le style et très proche de certaines de ses homologu...