Essai Mercedes Classe C 220 d Break (2018) - Parée pour les longs voyages

En 2018, la Mercedes Classe C de quatrième génération s'est offerte un restylage de mi-carrière. Après une présentation en 2014, la firme étoilée à dû faire face à l'arrivée de l'Audi A4, puis de sa version restylée, mais aussi anticiper l'arrivée de la nouvelle génération de BMW Série 3. Ce fût aussi l'occasion pour Mercedes de mettre aux nouvelles normes européennes toutes les motorisations qui équipent sa Classe C. Celle qui reste aujourd'hui la Mercedes la plus vendue, avec notamment 400'000 unités écoulées l'an dernier, reçoit à l'occasion de son restylage quelques nouveautés, surtout technologiques, afin de garder la tête haute et son leadership face à une concurrence qui s'est affûtée en l'espace de quatre ans.

Mercedes Classe C 220 d Break 2018

Restylage, dites-vous ?

À première vue, difficile de percevoir les changements esthétiques. Même un œil averti aura bien du mal à distinguer la version précédente du modèle actuel. Quoi qu'il en soit, il y a quand même eu quelques changements notables à l'extérieur, mais ceux-ci s'articulent essentiellement au niveau des optiques. On retrouve de nouvelles signatures lumineuses à l'avant et à l'arrière, mais aussi l'arrivée d'un éclairage HD pouvant diffuser sa source de lumière à plus de 650 mètres (en option à 950 euros sur notre finition AMG Line). En dehors des feux, les designers se sont aussi occupés des boucliers et de la grille de la calandre. Grâce à notre finition AMG Line, notre Classe C Break reçoit une calandre diamantée et des jantes de 18 pouces.

...