Le dirigeant français conservera un rôle actif à la tête de la marque japonaise.

Le dirigeant français a décidé de démissionner de son poste de PDG de Nissan Motors en faveur de Hiroto Saikawa afin de mieux se concentrer sur l'Alliance Renault-Nissan, qui vient d'enregistrer l'arrivée de la marque Mitsubishi en décembre dernier.

Carlos Ghosn quitte ainsi un poste qu'il occupait depuis 16 ans, mais conservera la présidence du conseil d'administration de Nissan. Ce dernier cumulait la direction exécutive de Renault, Nissan, mais aussi de Mitsubishi depuis la fin de l'année dernière.

Lire aussi :

Pour lui succéder à la tête de Nissan, Hiroto Saikawa, dont la nomination au poste de PDG sera effective au 1er avril, est un choix logique. Le Japonais, membre du Conseil d'administration de Renault entre 2006 et 2016, est présent dans le groupe depuis 1977, et avait déjà accédé au poste de co-PDG de Nissan fin octobre lorsque Mitsubishi avait rejoint l'Alliance Renault-Nissan. Il est également le président de l'Association des constructeurs d'automobiles japonais.

"Je suis confiant dans le fait que l'équipe de direction que j'ai mis en place chez Nissan au fil des 18 dernières années a le talent et l'expérience d'atteindre les objectifs opérationnels et stratégique de la compagnie", a déclaré Carlos Ghosn dans un communiqué jeudi matin.

Lire aussi :

"Ayant récemment accédé à de nouvelles responsabilités chez Mitsubishi Motors, et en vue de la prochaine assemblée générale des actionnaires de Nissan, j'ai décidé que le temps était venu pour que Hiroto Saikawa me succède au poste de PDG chez Nissan."

"En tant que président de Nissan, je continuerai à superviser et guider la compagnie (…)", continue Carlos Ghosn. "Ce changement planifié me permettra également de consacrer davantage de temps et d'énergie à gérer l'évolution et l'expansion opérationnelles et stratégiques de l'Alliance (…)."

"J'aimerais remercier M. Ghosn et le conseil d'administration de Nissan pour la confiance qu'ils me témoignent avec ces nouvelles responsabilités", a commenté de son côté Hiroto Saikawa, le nouveau PDG de Nissan. "Sous la présidence de M. Ghosn, avec le soutien de l'excellente équipe de direction mise en place chez Nissan, mon objectif sera de maintenir la performance et le développement de notre compagnie, et de poursuivre la contribution de la marque Nissan au succès de l'Alliance."

Carlos Ghosn conserve son poste de PDG chez Renault et chez Mitsubishi, une marque en difficulté qu'il va désormais s'atteler à redresser financièrement.

Nomination de Hiroto Saikawa au poste de PDG de Nissan