Il ne s'agit pas "seulement" d'une route millénaire, créée sous l'Empire romain. La Via Emilia est bien plus que cela. C'est le berceau des supercars italiennes, la capitale mondiale de la vitesse. C'est ici que se trouve la Motor Valley, le quartier qui abrite des entreprises d'excellence telles que Ferrari, Lamborghini, Maserati, Dallara, Ducati et Pagani.

L'histoire des voitures s'est écrite le long des 262 km qui relient Piacenza et Rimini, et dans cette vidéo, nous avons retracé comment tout a commencé.

Quand tout a commencé

Ferrari est l'une des marques les plus connues et les plus appréciées au monde, mais elle n'a pas été la première à voir le jour. Tout a commencé en 1914 avec la naissance de Maserati. C'est cette année-là que les frères du même nom ont ouvert l'entreprise à Bologne, avant de s'installer à Modène.

Il faudra encore quelques années avant que le jeune Enzo ne donne vie à la Scuderia Ferrari, jetant les bases de la naissance, après-guerre, du Cavallino, reconnu aux quatre coins du monde. Une épopée qui, dans le plus pur style de la Motor Valley, a également déclenché ce qui s'est passé à Sant'Agata Bolognese, où, au plus fort du boom économique, l'ancien mécanicien et tractoriste Ferruccio Lamborghini a fondé la société éponyme.

Ferrari 296 GTB
Ferrari 296 GTB
2021 Maserati MC20 esterno
Maserati MC20

Des bœufs à l'Indy 500

L'alchimie particulière de cette terre a également vu la naissance Ducati, véritable légende pour tous les passionnés de deux roues, et Dallara, qui construit non seulement des voitures ultra légères et ultra puissantes comme la Stradale EXP, mais aussi toutes les voitures qui participent à l'Indy 500. 

Dallara Stradale Club Italia
Dallara Stradale Club Italia
Lamborghini SIAN - Prova su strada
Lamborghini Sian
Pagani Huayra R
Pagani Huayra R

Avec une telle lignée, il n'est guère surprenant que la Motor Valley soit devenue la Mecque pour tous ceux qui rêvent de concevoir des voitures ultraperformantes. Comme dans le cas d'Horacio Pagani, qui, depuis son enfance en Argentine, n'a jamais eu de doutes quant au berceau de ses supercars.

En bref, comme le montre la vidéo, la Via Emilia a parcouru un long chemin à travers les âges. Des bœufs de l'époque romaine aux centaines voire milliers de chevaux rugissant des moteurs V12, avec un regard sur un avenir qui sera capable de faire face aux défis environnementaux tout en conservant le flair qui a fait de la Motor Valley un lieu unique. Toujours à la recherche d'émotions toujours plus grandes !