Un évènement I N O U B L I A B LE !

La 1000 Miglia est une course de régularité qui se déroule en Italie. Qualifiée par Enzo Ferrari comme "la plus belle course au monde", les participants viennent des quatre coins de la planète au volant de leur voiture de collection, dont certaines sont estimées à plus d'un million d'euros. 

Pour cette édition 2021 (du 16 au 19 juin), nous avons été invités par Alfa Romeo en compagnie de nos confrères italiens de Motor1.com pour suivre la course jusqu'à mi-chemin de Brescia à Rome. En tout et pour tout, les coureurs doivent parcourir 1000 miles sur route ouverte, soit une boucle de 1600 km (Brescia-Rome et Rome-Brescia). 

Toutes les voitures anciennes ne peuvent participer à l'événement. La règle veut que seules les voitures ayant couru de 1927 à 1957 puissent participer. Ces dates marquent la première et la dernière édition de la course de vitesse supprimée dès 1957 à la suite d'un tragique accident qui a coûté la vie à plusieurs spectateurs. Les 38 éditions de la 1000 Miglia qui se sont succédées sont une course de régularité avec des épreuves se déroulant en montagne sur routes fermées.

Alfa Romeo 1000 Miglia (2021)
Alfa Romeo 1000 Miglia (2021)

Et quoi de mieux pour suivre la course qu'une Alfa Romeo Giulia GTAm ? C'est le privilège que nous a offert le constructeur qui a engagé cette année quatre véhicules : 1900 Super Sprint (1956), 1900 Sport Spider (1954), 2000 Sportiva (1954) et 6C 1500 Super Sport (1928). Le cortège est complété par une Giulia GTA (blanche), une Giulia GTAm (verte) ainsi que plusieurs Stelvio pour la maintenance des voitures de course.

 

Les Giulia GTA et GTAm sont de loin celles qui ont rencontré le plus de succès. Chaque passage dans une ville ou village crée un attroupement monstre. Nos collègues de Motor1.com Italie ont annoncé la venue de la GTAm à travers leurs réseaux sociaux et les fans de la "Bella Machina" étaient venus en nombre pour ce rendez-vous. La majeure partie des spectateurs ont été surpris par le passage éclair de notre fusée verte. "Bellissima", "Spectaculo", "Che Bella" peut-on entendre de la bouche du public. 

Alfa Romeo 1000 Miglia (2021)

"Gas, Gas", et la Giulia GTAm décolle dans un vrombissement à faire tourner toutes les têtes. Il faut dire qu'avec sa ligne d'échappement Akrapovic, la super Giulia est faite pour se faire entendre. De nombreuses personnes du public avoueront que c'est l'une des voitures de la 1000 Miglia qui fait le plus de bruit, même si, il faut dire, les voitures d'époque sont loin d'être muettes également.

Nous avons parcouru des centaines de kilomètres entre les deux villes italiennes à une vitesse assez soutenue. En effet, même si la 1000 Miglia est une épreuve de régularité, certains participants n'hésitent pas à appuyer sur le champignon pour rattraper leur retard sur les portions de routes fermées. Il était facile de les suivre et de les dépasser avec notre missile de 540 chevaux, mais tout de même, c'est assez incroyable de voir les anciennes passer les virages à des vitesses déconcertantes et de filer en ligne droite à toute allure. 

1000 Miglia (2021)
1000 Miglia (2021)

La 1000 Miglia est un évènement extraordinaire, d'une part parce que les Italiens sont des mordus invétérés d'automobile, où que nous allions, les yeux pétillent et les visages s'illuminent comme si l'automobile était la pilule magique du bonheur. D'autre part, parce que l'événement est encadré du début à la fin par les policiers italiens, chaque route est fermée et chaque intersection est bloquée lors du passage des voitures de la 1000 Miglia.

Galerie: 1000 Miglia - Edition 2021

Les motards encadrent le cortège en ville comme en campagne, ils sont tout aussi admiratifs des voitures que le public. Combien de fois des policiers nous ont demandé d'écraser l'accélérateur pour entendre le hurlement de la Giulia GTAm ou de rouler à plus grande vitesse pour ne pas ralentir le cortège. Cela n'existe nulle part ailleurs, c'est une expérience assez incroyable comme on ne peut que très rarement l'expérimenter dans sa vie. C'est comme si nous étions plongés dans un jeu vidéo. Need For Speed en serait le parfait exemple.

La Giulia GTAm nous a régalés. Quel plaisir que de rouler à bord de cette voiture à la fois hyper agressive, mais qui sait se montrer tendre avec le mode de conduite le moins radical. C'est une voiture taillée pour la piste capable d'accélérer de 0 à 100 km/h en 3,6 secondes et de vous maintenir scotché au fond du siège baquet à chaque virage et lors de chaque accélération. C'est une véritable catapulte (c'est d'ailleurs le surnom que nous lui avons donnée, "Catapulta" en italien) à la direction parfaitement dosée et au châssis très rigide.

Alfa Romeo 1000 Miglia (2021)

On lui reprochera de trop consommer, surtout à rythme soutenu. Son réservoir de seulement 50 litres et sa consommation de 25 L/100 km (oui, oui) font que son autonomie n'est que de 180 km. Rouler en Giulia GTAm, c'est accepter d'aller très souvent à la pompe, le plaisir de conduite se paye cher. Mais est-ce vraiment un problème lorsqu'on achète une voiture à 175 000 euros ?

J'ai personnellement adoré cet événement, c'est peut-être même l'une des courses les plus incroyables auxquelles j'ai participée surtout au volant d'une voiture aussi spéciale, puissante et bestiale que la Giulia GTAm. Quels moments magiques !

Cette 39édition de la 1000 Miglia a été remportée par l'Alfa Romeo 6C 1750 Super Sport de 1929 conduite par le duo Vesco et Salvinelli.

Alfa Romeo 1000 Miglia (2021)
Alfa Romeo 6C 1750 Super Sport triomphante à la 1000 Miglia 2021

La 1000 Miglia 2021 en quelques chiffres

  • 385 voitures au départ
  • 341 à l'arrivée
  • 1719,81 km en 4 jours de route
  • Plus de 200 communes et 7 régions traversées