Ces derniers temps, François Hollande entretient une relation très particulière avec le constructeur allemand Volkswagen. Il y a peu, nous vous apprenions qu’en vue de sa campagne électorale le Président de la République française venait de passer commande d’un Sharan flambant neuf, sous prétexte qu’il s’agit du seul monovolume du marché qui dispose de portes coulissantes. Mais ce qu’a révélé Le Figaro hier est encore plus cocasse !

A lire aussi : Volkswagen Sharan - La prochaine voiture du président Hollande ?

On apprend en effet que l’Elysée s’est laissé séduire par le nuancier de la marque Volkswagen et non pas par son catalogue. C’est que l’actuelle DS5 du Président Hollande commence à accuser le poids du temps, après des milliers de kilomètres avalés. Il est donc temps de changer la monture présidentielle. Hollande a dès lors jeté son dévolu sur une nouvelle Renault Espace, sauf que la palette de couleurs proposées par la marque au losange pose problème. En effet, ni le Marron Glacé ni le Bleu Céleste, ou encore le Noir Améthyste n’ont convaincu Hollande. Celui-ci aime le bleu marine, surtout lorsqu’il est bien foncé. Et ça, Renault n’en propose pas !

L’Elysée s’est donc tourné vers la concurrence, non pas en France mais, à nouveau, en Allemagne ! La couleur chère aux yeux du Président a en effet été trouvée chez Volkswagen qui dispose dans son nuancier du bleu tant désiré. Renault devrait donc livrer sous peu un Espace tout sauf bleu marine, qui sera ensuite envoyé chez un carrossier afin de revêtir le coloris recherché… Un véhicule présidentiel on ne peut plus européen puisqu’assemblé en France, à Douai, mais rehaussé d’une couleur allemande !

Faites partie de quelque chose de grand