Essai Ford Focus RS Pack Performance - Diablement efficace

La nouvelle Focus RS a la lourde tâche de faire face à une concurrence agressive sur le segment très prisé des compactes sportives, où l'on retrouve les Volkswagen Golf R, Honda Civic Type R, Renault Mégane R.S, Peugeot 308 GTi, SEAT Leon Cupra, et plus largement les allemandes plus bourgeoises dotées de quatre roues motrices : Audi RS 3, Mercedes-AMG A 45, et autres BMW M135i.

Lire aussi :

Récemment élue Voiture sportive de l'année par le magazine Echappement, la Ford Focus RS dotée du Pack Performance est sans aucun doute la plus radicale des Focus : dotée de quatre roues motrices, d'un moteur 2,3 litres EcoBoost fort de 350 chevaux et 440 Nm de couple, et d'un différentiel à glissement limité permettant d'optimiser sa motricité dans toutes les situations de conduite, la compacte sportive américaine se permet même d'être amusante à mener avec la présence d'un mode Drift... Inutile, donc indispensable !

Un design extérieur agressif

Lancée en 2016, la dernière Ford Focus RS s'est vite fait une place dans le paysage des compactes sportives avec son design sportivement ostentatoire : on y retrouve un bouclier avant spécifique doté d'imposantes prises d'air, ainsi qu'un bouclier arrière embarquant un extracteur ainsi qu'une double sortie d'échappement, à la sonorité rauque et sportive. Au milieu de celui-ci, on retrouve également un ant...