La plus radicale des Focus à l'essai !

La nouvelle Focus RS a la lourde tâche de faire face à une concurrence agressive sur le segment très prisé des compactes sportives, où l'on retrouve les Volkswagen Golf R, Honda Civic Type R, Renault Mégane R.S, Peugeot 308 GTi, SEAT Leon Cupra, et plus largement les allemandes plus bourgeoises dotées de quatre roues motrices : Audi RS 3, Mercedes-AMG A 45, et autres BMW M135i.

Lire aussi :

Récemment élue Voiture sportive de l'année par le magazine Echappement, la Ford Focus RS dotée du Pack Performance est sans aucun doute la plus radicale des Focus : dotée de quatre roues motrices, d'un moteur 2,3 litres EcoBoost fort de 350 chevaux et 440 Nm de couple, et d'un différentiel à glissement limité permettant d'optimiser sa motricité dans toutes les situations de conduite, la compacte sportive américaine se permet même d'être amusante à mener avec la présence d'un mode Drift... Inutile, donc indispensable !

Un design extérieur agressif

Lancée en 2016, la dernière Ford Focus RS s'est vite fait une place dans le paysage des compactes sportives avec son design sportivement ostentatoire : on y retrouve un bouclier avant spécifique doté d'imposantes prises d'air, ainsi qu'un bouclier arrière embarquant un extracteur ainsi qu'une double sortie d'échappement, à la sonorité rauque et sportive. Au milieu de celui-ci, on retrouve également un antibrouillard arrière en position centrale, façon F1, tandis que la poupe est complétée en partie haute par la présence d'un imposant becquet de toit.

Pour signer la dernière déclinaison de cette Focus RS basée sur la troisième génération de la compacte américaine, Ford nous offre sur le Pack Performance un look qui ne passe pas inaperçu : de série, nous retrouvons la teinte Bleu Nitrous, associée à des éléments noirs mat que l'on retrouve sur le toit, le becquet ou encore les rétroviseurs, complétés par des jantes noires en aluminium forgé de 19 pouces, chaussées de pneus Michelin Pilot Super Sport et accompagnées d'étriers de freins bleus signés Brembo. De quoi justifier, avec le différentiel et les sièges baquet de série, le surcout de 4100 euros par rapport à la version de base, et lui offrir un look distinctif pour marquer l'exclusivité de cette série limitée à 3000 exemplaires (dont 1500 en Europe, et 1500 en Amérique du Nord où elle se nomme Focus RS Limited).

Essai Ford Focus RS Pack Performance 2018

Sportivité et classicisme se mêlent à bord

À l'intérieur, la sportivité est bien plus discrète qu'à l'extérieur : la Focus RS se distingue des versions standard par la présence d'un pédalier aluminium et de plaques de seuils de portes spécifiques en aluminium, un pommeau de levier de vitesses RS spécifique, ainsi qu'un volant à trois branches signé RS et doté de surpiqûres bleues, que l'on retrouve également sur les habillages de portières, le soufflet du levier de vitesses, les sièges ou encore l'accoudoir central.

Ford a aussi installé au centre de la planche de bord un combiné d'instruments spécifique RS, qui permet de surveiller la pression du turbo, ainsi que la pression et la température de l'huile. Pour le reste, on y retrouve l'habitacle assez classique des autres Focus, avec une ergonomie correcte mais une ambiance qui commence à accuser le poids des années. En effet, la troisième génération de la Focus a été lancée en 2011, et il faudra encore attendre encore quelques années avant de voir débarquer une version RS basée sur la toute dernière génération de la Focus, qui sera dévoilée au printemps.

Enfin, sur cette version Pack Performance, nous retrouvons de série des sièges baquet Recaro Sport signés RS : ceux-ci offrent un excellent maintien en conduite sportive, mais pêchent par un confort plutôt ferme, qui ne sera pas forcément des plus agréables à vivre au quotidien, mais qui participe à l'esprit de la voiture. Malheureusement, ceux-ci ne sont pas réglables en hauteur, et nous devrons composer avec une position de conduite assez haute, qui détonne avec le caractère sportif incontestable de la voiture.

Essai Ford Focus RS Pack Performance 2018

Au volant, sportive et efficace

Sous le capot de notre monture du jour, nous retrouvons un bloc quatre cylindres 2,3 litres EcoBoost fort de 350 chevaux et 440 Nm de couple (470 Nm avec overboost), couplé à une boîte mécanique à six rapports. Sur la version Pack Performance, celui-ci est complété par un différentiel à glissement limité Quaife, qui agit de concert avec le système de contrôle vectoriel de couple (Torque Vectoring Control) : l'ensemble permet une meilleure maîtrise de la motricité, et par conséquent, des vitesses de passage en courbe plus élevées.

Si ce genre de compacte survoltée est bien plus à l'aise sur circuit, c'est sur la route que nous avons emmené cette Ford Focus RS Pack Performance le temps d'un essai. Et notre monture du jour n'a pas démérité, même si on ne peut pas dire que son point fort, ce soit le confort ! En effet, la voiture reste assez ferme pour la vie de tous les jours, mais selon les goûts de chacun, elle aura le mérite de ne pas renier ses origines de sportive. De plus, elle ne nous facilite pas toujours la tâche en ville avec son rayon de braquage assez important. Fort heureusement, la visibilité est bonne et notamment vers l'arrière, où l'on bénéficie des deux petites custodes latérales situées sur le montant arrière.

Pour offrir une expérience de conduite adaptée à toutes les situations, Ford nous permet sur la Focus RS de choisir un mode de conduite d'une simple pression sur le bouton "Drive Mode" sur la console centrale. Si nous n'avons pas essayé le mode Drift pour des raisons évidentes, la voiture nous offre notamment un mode "Normal" adapté à une conduite plus calme. Fort heureusement, la ligne d'échappement reste assez discrète sur ce mode, permettant de conserver un niveau sonore très correct sur route et autoroute, où le couple généreux du moteur permet de faire face à toutes les situations, sans pour autant nous bousculer avec une bonne souplesse.

Mais le terrain de jeu favori de cette Focus RS, c'est très probablement les routes sinueuses de campagne : mode Sport enclenché, la voiture se veut plus réactive et expressive, et donne de la voix : l'échappement laisse échapper de généreuses pétarades lors des passages de rapports et à la décélération, de quoi réveiller la passion qui sommeille en chacun d'entre nous, et oublier la disparition du cinquième cylindre sur cette nouvelle génération. Les accélérations sont franches et sonores, la boîte est souple et bien étagée, les pneus assurent un excellent grip, tandis que la direction est directe, avec juste ce qu'il faut de fermeté. Sans pour autant la pousser dans ses ultimes retranchements, que vous ne pourrez sincèrement jamais atteindre sur route ouverte, cette Focus RS reste rivée au bitume, avec un train arrière parfois joueur mais sans pour autant nous mettre en danger. En effet, les quatre roues motrices et le différentiel sont redoutables d'efficacité pour nous garder dans le droit chemin, et permettent une excellente motricité en virage : un véritable plaisir à mener sur des routes sinueuses de campagne. Pour maîtriser toutes ces performances, le freinage signé Brembo est quant à lui puissant et endurant, et ne nous a jamais fait défaut lors de notre essai.

Essai Ford Focus RS Pack Performance 2018

En conclusion

Ford offre à sa Focus RS une ultime version spéciale avec cette Pack Performance qui porte bien son nom : malgré quelques petits défauts, c'est une sportive performante et efficace qui s'apprécie sur la route, mais surtout sur circuit avec un mode Drift à qui elle doit sa réputation. Le tout avec un seul maître mot : le plaisir. Et avec une production limitée à seulement 1500 exemplaires dans nos contrées, c'est un futur collector !

Lors de notre essai, nous avons relevé une consommation moyenne d'environ 9,5 litres aux 100 km lors d'une conduite normale, des chiffres qui peuvent aisément dépasser les 15 litres aux 100 km lors d'une conduite plus sportive ! À titre de comparaison, Ford annonce une consommation mixte plus optimiste de 7,7 l/100 km, soit 175 g de CO2, entraînant un malus de 7613 euros depuis le début de l'année 2018. Un malus assez sévère qui vient s'ajouter à l'addition déjà salée de cette Focus RS Pack Performance, qui s'affiche à partir de 44'300 euros, hors options. La Ford Focus RS "standard" est quant à elle proposée à partir de 40'200 euros.

Essai Ford Focus RS Pack Performance 2018
Points positifs Points négatifs
Comportement dynamique et incisif Hauteur d'assise non réglable            
Sonorité sportive Poids élevé
Freinage mordant et endurant Consommation de carburant

Ford Focus RS Pack Performance - 2.3 EcoBoost 350 BVM6

Motorisation Essence EcoBoost, 4 cylindres en ligne, 2261 cm³, 16 soupapes, turbo
Puissance 350 chevaux / 440 Nm (470 Nm avec overboost)
Transmission Boîte mécanique à 6 rapports
Type de transmission Traction intégrale
0-100 km/h 4,7 secondes
Vitesse de pointe 266 km/h
Poids 1560 kg
Volume de coffre 363 litres / 1262 litres
Places 5
Economie de carburant Urbain : 10,0 l/100 km / Extra-urbain : 6,3 l/100 km / Mixte : 7,7 l/100 km
Prix de base 40'200 €
Prix de la version testée 44'300 €

Essai Ford Focus RS Pack Performance 2018

Photo: Tran HA