Essai Jeep Grand Cherokee 2017 - Un vaisseau amiral paré pour l'aventure

Cette année, le Jeep Grand Cherokee fête ses 25 ans. Sa quatrième génération, lancée en 2011, s'offre à cette occasion un second restylage, qui accompagne ses discrètes modifications esthétiques par une nouvelle version baptisée Summit Signature, uniquement réservée à la France.

Lire aussi:

De quoi patienter jusqu'à sa prochaine génération, attendue en 2020 et qui devrait remettre au goût du jour le grand SUV américain. Sous le capot, cette finition haut de gamme est proposée avec un bloc essence 5,7 litres V8 HEMI de 352 chevaux, ou un moteur diesel 3,0 litres V6 CRD de 250 chevaux : c'est ce dernier que nous avons pu prendre en main lors de cet essai.

Un design extérieur discrètement revu

S'il conserve un style propre à l'esprit Jeep, avec ses ailes généreuses ainsi que ses lignes musclées et statutaires, ce restylage du Jeep Grand Cherokee se remarque surtout avec ces nouveaux boucliers, plus affirmés.

Dans le détail, nous retiendrons surtout sa nouvelle face avant, avec un dessin de calandre plus raffiné mais toujours doté des sept traditionnelles prises d'air, ainsi qu'une partie inférieure redessinée, qui se décline en plusieurs versions spécifiques aux finitions de cœur de gamme, aux finitions Summit et Summit Signature, ainsi qu'à la version sportive SRT. L'ensemble est complété par de nouveaux projecteurs antibrouillard à LED.

Nous retrouvons également sur notre Grand Cherokee Summit Signature à l...