Le pilote s'en est sorti indemne…

Le championnat TCR est l'un des championnats internationaux de supertourisme, alignant des voitures proches de la production, développées selon la réglementation du championnat avec principalement un kit aéro spécifique et les équipements de sécurité nécessaires. Les voitures éligibles sont dotées d'un moteur turbo diesel ou essence turbo de deux litres maximum, développant environ 330 chevaux.

Parmi les modèles engagés dans le championnat TCR 2017, on citera l'Audi RS 3 LMS, la Honda Civic Type R, la Seat Leon, l'Alfa Romeo Giulietta ou encore l'Opel Astra.

Lire aussi:

Volkswagen Golf GTI TCR

Ce week-end, le très rapide circuit du Salzburgring accueillait les 9e et 10e manches de la saison. Le tracé autrichien, réputé très exigeant pour les pneumatiques en raison de ses longues courbes rapides en appui, n'a pas failli à sa réputation.

Vendredi, le jeune Roumain (17 ans) Attila Tassi était victime d'une crevaison à haute vitesse qui envoyait sa Honda Civic TCR dans le rail, et en tonneaux, sans dommage pour le pilote. Samedi matin, le Hongrois Ferenc Ficza était victime de la même mésaventure au volant de sa Seat.

S'il fait partie des pilotes de pointe du TCR, Rob Huff – par ailleurs protagoniste du Championnat du monde de supertourisme WTCC -, avait été contraint de s'élancer du fond de la grille lors de la première course du Salzburgring pour avoir changé de moteur avant les qualifications.

C'est en remontant dans le peloton qu'il était à son tour victime d'une crevaison à plus de 200 km/h au volant de sa Volkswagen Golf GTI TCR, la voiture quittant la piste et allait taper durement le rail avant de rebondir et de partir en tonneaux, puis s'immobiliser sur ses roues dans le bac à gravier. Le pilote s'en sortait indemne là aussi.

Abonnez-vous à la newsletter