Près de 30 % des clients choisissent un SUV !

La croissance du segment des SUV se poursuit sans relâche au premier semestre de 2017. Selon les derniers chiffres publiés par JATO, les volumes de vente des SUV ont augmenté de 19,7 % : les SUV prennent de plus en plus d'avance sur les autres segments en tant que véhicules préférés en Europe. 28,3 % des acheteurs de voitures neuves ont en effet acheté un SUV sur le premier semestre 2017, contre moins de 25 % au premier semestre de 2016.

Le second segment préféré des européens est celui des citadines du segment B, qui enregistrent une part de 21,5 % des ventes, en hausse de 5 % par rapport à la même période en 2016, soit 1,8 million de ventes face à près de 2,4 millions de ventes de SUV sur cette même période. Et alors que les compactes du segment C sont à la troisième place, avec 1,6 million de ventes, leur part de marché a diminué de 1,3 % sur le premier semestre 2017.

 

Un segment autrefois très populaire continue également à perdre de la vitesse : les ventes de monospace ont chuté de 14,8 %, à moins de 700'000 modèles, tandis que les grandes voitures familiales du segment D continuent également de chuter, à moins de 8 % du marché. Il n'y a pas si longtemps que ça, la voiture familiale classique en Europe était la Ford Mondeo : aujourd'hui, elle est en passe de devenir un Škoda Kodiaq.

Et un nouveau modèle français se démarque avec un peu plus de 82'000 exemplaires écoulés au premier semestre 2017 : la nouvelle Peugeot 3008 fait une belle entrée sur la troisième marche du podium européen des SUV, derrière les Volkswagen Tiguan et Nissan Qashqai. La nouvelle SEAT Ateca, avec un peu plus de 41'000 exemplaires, se classe quant à elle à la dixième place du classement des SUV.

Lire aussi:

Les dernières analyses de JATO montrent également que les voitures de sport et les coupés continuent aussi à perdre de la vitesse. Avec moins de 67'000 unités écoulées, elles ne représentent désormais que 0,8 % du marché, soit une baisse de 4,7 % par rapport à la même période en 2016. En revanche, même si elles sont le type de voiture le moins populaire d'Europe, les ventes des modèles de luxe augmentent, avec 4,2 % de croissance en 2017. Sachant qu'une voiture de luxe peut facilement coûter 200'000 euros voire plus, cela représente déjà une belle croissance de la marge bénéficiaire pour leurs constructeurs...

Source : JATO

Faites partie de quelque chose de grand