Audi Sport et Bugatti ont de nouveaux patrons, cela peut-il mettre en péril des projets en phase embryonnaire ?

L’actuel patron d’Audi Sport, Stephan Winkelmann, quitte ses fonctions et devient patron de Bugatti. Il remplace Wolfgang Dürheimer qui prendra le poste de PDG au sein de la marque anglaise Bentley, comme Audi et Bugatti, membre du groupe Volkswagen.

Stephan Winkelmann est âgé de 54 ans, il est connu pour avoir dirigé la marque au taureau Lamborghine (également propriété de Volkswagen) entre 2005 et 2016. En mars 2016, Winkelmann a pris les rênes d’Audi Sport qu’il doit aussitôt quitter.

Pourtant, Stephan Winkelmann avait un projet assez ambitieux pour Audi Sport. Le jeune patron a confirmé à de multiples reprises que la gamme Audi Sport se tournerait vers l'électrification et par des modèles à propulsion.

De plus, des crossovers sportifs étaient au programme pour dominer le segment. Se pose également la question concernant l’hypercar développée par Audi Sport. Stephan Winkelmann a fait savoir plus tôt dans la semaine, qu’une hypercar totalement conçue par Audi Sport ne serait pas à exclure.

Lire aussi:

Ce jeu des chaises musicales soulève beaucoup de questions concernant l’abandon ou non de certains projets. Le remplaçant de Winkelmann est Michael-Julius Renz, le patron de la marque aux anneaux en Chine.

Nous découvrirons également si Stephan Winkelmann multipliera les modèles au sein de la gamme Bugatti. Pour le moment, le constructeur de Molsheim ne propose qu’une seule et unique voiture : la Chiron. Peut-être que la Chiron aura une petite sœur, moins puissante, ou bien même, un SUV qui s’inscrit complètement dans les tendances actuelles.

Vous aimerez aussi: