Sans toit, on entend mieux les vocalises du V10 atmosphérique.

Italdesign présente à Genève la seconde voiture de sa branche Automobili Speciali : la Zerouno Duerta, version découvrable de la Zerouno coupé découverte il y a un an.

Dotée d'une structure en carbone, le roadster italien conserve l'aspect brutal du modèle dont il dérive. Il affiche néanmoins quelques différences esthétiques à l'arrière. Les hommes d'Italdesign ont également retouché le châssis afin d'assurer une rigidité maximale.

Pour rouler cheveux au vent, il faut au préalable enlever le toit amovible en carbone. La capote de secours fournie de série sera donc bien utile en cas d'averse soudaine.

Zerouno Duerta

Comme le coupé, la Zerouno roadster est en quelque sorte une Lamborghini Huracan recarrossée (même architecture, même moteur). Son V10 atmosphérique 5,2 litres délivre 610 ch et 560 Nm de couple. La puissance est transmise aux quatre roues via une boîte automatique à 7 rapports avec palettes au volant. Italdesign jure que les performances ne bougent pas par rapport à coupé, mais entretient dans le même temps un certain flou en annonçant une vitesse maximale "supérieure à 320 km/h" (celle du coupé est clairement établie à 330 km/h). Le poids de l'auto et le temps réalisé sur l'exercice du 0 à 100 km/h ne sont pas mentionnés dans le communiqué.

Zerouno Duerta
Zerouno Duerta

La production de la Zerouno Duerta sera limitée à cinq exemplaires (qui s'ajouteront donc aux cinq coupés). Tous seront construits vers la fin de l'année 2018. Italdesign, qui fête par ailleurs ses 50 ans, souligne que les possibilités en matière de personnalisation seront extrêmement nombreuses. Le prix n'est pas communiqué mais certains affirment qu'il avoisinera les 1,9 million d'euros.

Lire aussi : 

 

Zerouno Duerta