Jusqu'à 12'000 € d'aide gouvernementale !

Ce mardi 27 mai 2020, Emmanuel Macron a annoncé son grand plan de soutien à l'automobile. Parmi les mesures voulues par le chef de l'État et le gouvernement, un soutien immédiat à la demande pour faire face au stock qui s'est amassé durant les deux mois de confinement.

Et l'État a fait le choix de la transition écologique en encourageant l'achat de véhicules électriques ou électrifiés avec pour la première fois un bonus pour les véhicules hybrides rechargeables. Une aide financée par l'État à hauteur de 535 millions d'euros.

Bonus voitures électriques :

Bonus de 7000 €

- Particuliers 

- Voitures de - de 45'000 €

Bonus de 5000 € 

- Pro et flottes 

- Voitures particulières et véhicules utilitaires légers de - de 45'000 €

Bonus voitures hybrides rechargeables : 

Bonus de 2000 €

- Particuliers et personnes morales

- Autonomie supérieure à 50 km

- Montant inférieur ou égal à 50'000 €

 

Prime à la conversion

Dans le même temps, le gouvernement met un coup de boost à la prime à la conversion à hauteur de 800 millions d'euros, avec un certain nombre de mesures.

Prime à la conversion de 5000 € pour l'achat d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable (autonomie > 50 km)
Prime à la conversion de 3000 € pour l'achat d'un véhicule thermique
Doublement de la prime pour les personnes morales pour les véhicules utilitaires légers électriques et hybrides rechargeables. 
Prime à la conversion compatible avec le Rétrofit
Surprime de maximum 2000 € quand le bénéficiaire habite ou travaille dans une "zone à faible émission" et que le véhicule est électrique ou hybride rechargeable

Les conditions d'accès à la prime à la conversion ont été élargies avec un revenu fiscal de référence rehaussé à 18'000 €. Et désormais, les véhicules Crit'Air 3 sont également désormais éligibles.

Attention toutefois, cette prime à la conversion dont les conditions d'accès ont été revues, et les montants augmentés, s'appliquera en nombre limité : elle ne s'adressera qu'aux 200'000 premiers clients en faisant la demande. Ensuite, c'est le barème précédent qui reviendra.