Ce mardi, à 16h30, Emmanuel Macron dévoilera les grandes lignes du plan de relance de la filière automobile en France.

17h27 : C'est la fin de ce direct, huit milliards d'euros vont ainsi être mis sur la table pour soutenir la filière.

17h26 : Le Président de la République précise qu'il s'agit "d'un plan de défense de l'industrie française" qui doit faire face à la "plus grande crise de son histoire".

17h24 : Emmanuel Macron annonce un objectif de production d'un million de véhicules propres en France d'ici 2025. 

17h21 : Valeo a décidé d'investir 100 millions d'euros, dont 40 millions d'euros de l'État, pour permettre de consolider l'emprunte industrielle et la valeur ajoutée des sites français.

17h19 : D'ici à 2022, la production de véhicules chez Renault sera triplée en France et quadruplée en 2024. Renault a pris la décision de développer le nouveau moteur électrique de l'Alliance en France, un projet initialement prévu en Asie. Renault rejoint également le consortium de batterie qui se met en place en Europe.

17h17 : L'État apportera un peu plus de huit milliards d'euros d'aides au secteur. Les constructeurs se sont engagés à relocaliser certaines de leurs chaînes de production. PSA s'est engagé à produire ses voitures électriques en France.

17h16 : Un fond d'investissement de 600 millions d'euros, dont 400 millions d'euros fournis par l'État, permettra de soutenir les petites entreprises qui font également l'industrie automobile en France.

17h16 : 200 millions d'euros de subvention seront accordés aux équipementiers.

17h14 : Une Prime à la conversion, dont 3/4 des français seront éligibles, sera mise en place dès le 1er juin 2020.

17h12 : Il annonce également une accélération de l'installation des structures de recharge en France. 100'000 bornes seront installées d'ici 2021, soit un an avant l'objectif initial. Pour rappel, nous en sommes a à peine 30'000 à l'heure où nous écrivons ces lignes.

17h10 : Emmanuel Macron annonce des aides 7000 euros pour les véhicules électriques (contre 6000 euros actuellement pour les véhicules électriques de moins de 45'000 euros), 5000 euros pour les entreprises et 2000 euros pour les véhicules hybrides rechargeables.

17h08 : Le gouvernement veut faire de la France le premier pays producteur de voitures électriques en Europe.

17h07 : Emmanuel Macron met l'accent sur l'importance des véhicules électriques et autonomes.

17h06 : 15'000 sites du secteur ont demandé la mise en place du chômage partielle. Actuellement, 250'000 salariés du secteur sont concernés par cette mesure. 300 millions de prêt garanti par l'État ont été validé pour aider la filière.

17h04 : Emmanuel Macron précise que 400'000 voitures n'ont pas été vendues durant cette période en France à cause de l'épidémie de coronavirus. Un chiffre qui devrait passer à 500'000 au mois de juin.

17h02 : Le Président de la République rappelle l'importance de la filière automobile en France et la transition importante vers la voiture électrique et autonome.

17h00 : Emmanuel Macron fait une arrivée triomphale devant son pupitre. Nous allons désormais savoir quelles sont les mesures prises par le gouvernement pour la relance de la filière automobile.

16h50 : Emmanuel Macron se fait attendre, l'occasion de constater qu'il fait plutôt beau dans le Pas-de-Calais, là où se trouve actuellement le Président de la République. Un beau ciel bleu qui devrait persister sur la France tout au long de la semaine.

16h30 : Emmanuel Macron, qui devait prendre la parole à 16h30, s'exprimera finalement vers 17h00. Une prise de parole qui s'effectue dans le cadre de sa visite au sein de l'usine Valéo, à Étaples (62).


Suite à la pandémie, le gouvernement a annoncé la mise en place d'un plan de relance de la filière automobile. Une série de mesures va être annoncée par Emmanuel Macron, le Président de la République, ce mardi 26 mai 2020 à 16h30.