Après trois mois de chute libre en raison de la crise sanitaire, le marché automobile tricolore retrouve un peu de couleurs en juin.

Juin fût le premier mois complet où les showrooms ont pu réouvrir leurs portes, le tout encouragé par un plan de relance qui est entré officiellement en vigueur en début de mois. De ce fait, le canal des particuliers s'est plutôt bien porté et les ventes sont reparties à la hausse, malgré un contexte d'incertitude.

En juin 2020, 233'818 voitures ont ainsi été immatriculées en France, soit une hausse de 1,14 % par rapport à juin 2019. Sauf qu'en juin 2019, il y avait 19 jours ouvrés contre 21 en 2020. Ces chiffres mis en perspective, le résultat est un peu moins glorieux avec un recul de 8,4 %. Dans tous les cas, juin limite un peu la casse après l'épisode tumultueux du confinement.

Grâce au mois de juin, au cours du premier semestre 2020, 715'802 véhicules ont été immatriculés en France, soit environ 40 % de moins par rapport au premier semestre 2019. Ce sont les groupes français qui ont tiré leur épingle du jeu sur leur marché natal puisqu'en juin leur part de marché était de 57,5 %, dont 30,6 % pour le Losange et 26,9 % pour le groupe PSA. Au cours du premier semestre, les Français s'accaparent 58,7 % du marché tricolore dont 33 % pour PSA et 25,7 % pour Renault.

Renault performe avec sa Clio et son Captur

Renault réalise un très beau mois de juin, notamment porté par une Clio en grande forme qui occupe la première place des voitures les plus vendues en France avec 14'602 modèles écoulés. À la seconde place, pas de Peugeot 208 étrangement (troisième place et 9689 unités vendues en juin 2020), mais un Renault Captur qui réalise une belle prestation avec 9802 unités écoulées. Ainsi, Renault a vendu 54'961 voitures en France en juin 2020, soit une augmentation de 6,4 % par rapport à juin 2019.

Néanmoins, comme énoncé plus haut et comme tous les autres acteurs, Renault a souffert depuis le début de l'année avec une baisse de 37,5 % à 187'000 unités, dont - 34 % pour Renault, - 46,7 % pour Dacia et - 87 % pour Alpine.

Essai Renault Captur (2019)

Le groupe PSA perd du terrain

Du côté de chez PSA, c'est un peu la soupe à la grimace pour le mois de juin. Le volume d’immatriculations a reculé de 9,14 %, à près de 62'952 unités. Pratiquement toutes les marques ont souffert, à commencer par DS (- 39 % et 2174 unités), Opel (- 14,2 % et 5341 immatriculations) et Citroën (-8,5 % et 20'929 voitures vendues).

Comme souvent, c'est encore Peugeot qui tire le groupe vers le haut même si la firme sochalienne a enregistré un repli de 5,7 % à 34'508 immatriculations. Depuis le début de l’année, PSA a vu son volume d’immatriculations reculer de 39,5 % à 232'932 unités.

Peugeot 208 (2019)

Les énergies alternatives s'inscrivent dans une tendance positive

Sur le mois de juin, avec les nouvelles aides gouvernementales, les énergies alternatives ont explosé avec un + 148 % pour les hybrides à 28'100 unités et un + 205 % pour les 100 % électriques avec 14'000 immatriculations. Ensemble, ces deux énergies ont bénéficié de 17,9 % de part de marché dont 12 % pour l'hybride.

C'est la descente aux enfers pour le diesel en revanche, avec 28,7 % des immatriculations au total et 31,2 % des voitures neuves immatriculées sur les six premiers mois de l'année. L'essence résiste mieux avec 52,2 % en juin 2020 et 50,7 % sur le premier semestre.

Sur ce premier semestre justement, les motorisations électrifiées se sont octroyées une part de marché de 17,6 % dont 11,3 % d’hybride (dont 2,8 % d'hybride rechargeable).

Essai Renault Zoé (2019)

Les bons et les mauvais élèves

Après trois mois de dégringolade, soulignons quelques belles percées, notamment celle de Suzuki avec un bond de 55,1 % (4100 unités) en juin 2020 par rapport à la même période l'an passé. En revanche, depuis le début de l'année, toutes les marques souffrent, hormis Tesla qui enregistre un joli + 8 % sur le premier semestre, même si son mois de juin fût moins bon avec un - 43 % (728 unités).

C'est la catastrophe du côté de chez Smart en France, malgré un passage au tout électrique. Avec seulement 233 unités écoulées en juin 2020, la marque enregistre un retrait de 65,4 % par rapport à juin 2019. Depuis le début de l'année, ce plongeon atteint même 85,5 %, soit la pire performance du marché devant Jeep (- 68,4 %), Jaguar (- 65,3 %) et Alfa Romeo (- 60,2 %).

Top 10 des modèles les plus vendus en juin 2020

Position Modèles Immatriculations
1 Renault Clio 14'602
2 Renault Captur 9802
3 Peugeot 208 9689
4 Dacia Sandero 9144
5 Peugeot 2008 8695
6 Renault Twingo 8500
7 Citroën C3 7013
8 Renault Zoé 6010
9 Dacia Duster 5280
10 Toyota Yaris 5190

Top 10 des ventes par constructeurs en juin 2020

Position Marques Immatriculations Évolution par rapport à juin 2019
1 Renault 54'961 + 6,4 %
2 Peugeot 34'508 - 5,7 %
3 Citroën 20'929 - 8,5 %
4 Dacia 16'574 + 8,1 %
5 Volkswagen 13'714 - 14,1 %
6 Toyota 11'361 + 14,6 %
7 Ford 9810 + 24,9 %
8 Mercedes 9392 + 43,9 %
9 BMW 6156 + 42,5 %
10 Audi 6142 - 11,1 %