Avec un moteur de seulement 1,0 litre.

Qu'on le veuille ou non, l'un des produits les plus populaires de Ford sur le marché ces jours-ci est en fait un fruit interdit aux États-Unis, heureusement qu'il est disponible chez nous alors !

Le petit crossover Puma est l'un des modèles les plus vendus de son segment et il est déjà proposé en plusieurs variantes : ST-Line, Vignale, et même le mix des deux ST-Line Vignale récemment introduit. Un Puma ST plus performant est en vue et nous pouvons imaginer que d'autres versions supplémentaires pourraient être envisagées.

Si l'on regarde la gamme de Ford aux États-Unis, certains modèles de la société sont également disponibles avec un traitement tout-terrain avec comme dénominateur commun lR version aptor (F-150 et Ranger notamment). Un nouveau rendu de KDesign on Behance imagine ce qui se passera si le constructeur automobile décide d'appliquer le traitement Raptor au Puma. Et nous sommes impressionnés.

Tout d'abord, nous devons admettre que l'Europe n'est pas un marché avide de tout-terrain et qu'un tel modèle de niche ne constituera pas un énorme argument commercial. Cependant, il est absolument fantastique, avec le lettrage Ford massif ajouté sur la calandre avant et la tôle de protection en aluminium. Le moteur 1,0 litre sous le capot aura probablement du mal à faire tourner ces énormes roues tout-terrain, mais ce n'est pas vraiment important ici.

Si vous nous laissez spéculer un peu, il nous semble logique qu'un Puma Raptor reçoive le moteur qui est censé être proposé pour le prochain Puma ST. Un 3 cylindres turbo de 1,5 litre produisant 198 chevaux (148 kilowatts) et 290 Newton-mètres de couple. Encore une fois, ce n'est probablement pas quelque chose que les clients européens recherchent vraiment, mais le traitement Raptor pourrait ouvrir la voie au Puma pour atteindre les salles d'exposition américaines.

Source: KDesign AG