Un communiqué officiel du fabricant du système de télémétrie met la firme américaine bien dans l'embarras.

Il y a quelques jours, SSC a annoncé un nouveau record de vitesse, avec une facilité presque déconcertante, vidéo à l'appui. Ce record, qui n'a pas vraiment fait débat par la suite, commence à soulever néanmoins quelques interrogations et certains se sont déjà interrogés quant à la légitimité de ce record, notamment en raison de données télémétriques qui ne concordent pas forcément à certains moments.

Outre ces données télémétriques, certains internautes ont aussi analysé les écarts entre les bandes sur la route. En réalisant un simple produit en croix, certains ont remarqué que la vitesse était en fait bien plus faible que les plus de 500 km/h revendiqués. SSC s'est ensuite défendu en début de semaine en expliquant que Dewetron, le fabricant du matériel de télémétrie utilisé sur ce record, avait tout simplement validé les données.

Sauf que visiblement, Dewetron et SSC ne semblent pas vraiment d'accord. La société en charge de la télémétrie vient de publier un communiqué officiel dans lequel il est expliqué que l'entreprise ne s'est pas associée à ce record et que, dans cette mesure, elle ne confirme pas les données télémétriques et la vitesse enregistrée.

"Aucun membre de l'entreprise Dewetron n'était présent lors du test ou n'était associé aux préparations. Puisque les données récoltées reposent largement sur le bon "setup" et sur la bonne calibration du matériel, nous ne pouvons pas garantir la validité des données".

D'une manière générale, quand on voit avec quelle préparation Bugatti s'approche "seulement" des 500 km/h, sans oublier les autres constructeurs comme Hennessey ou encore Koenigsegg qui y travaillent depuis des années maintenant, on peut effectivement se demander comment SSC est parvenu à franchir le cap des 500 km/h aussi facilement avec une voiture de série. Était-ce un coup de buzz pour faciliter la vente des 100 voitures prévues pour la production ?

Établir un record, aussi médiatique, sans le support officiel d'une entreprise de télémétrie, cela peut aussi paraître étrange. Reste à savoir si SSC tentera de nouveau d'établir ce record, cette fois-ci avec le partenariat officiel d'un spécialiste de la télémétrie. Si, comme l'affirme son créateur, la Tuatara atteint aussi facilement les 500 km/h, le record devrait une nouvelle fois être établi et, pour le coup, il s'agirait d'un sacré coup médiatique.

Galerie: La SSC Tuatara devient la voiture de production la plus rapide au monde