Elles sont aujourd'hui très prisées par les collectionneurs.

Au milieu des années 90, il était normal de différencier le nom d'une même voiture ayant des carrosseries différentes. Fiat l'a fait avec les Bravo et Brava de 1995 à 2002, mais aussi Alfa Romeo avec les 145 et 146. 

La première, conçue dans le Centre de Style Fiat par Chris Bangle et présentée en 1994 au Salon de Turin, se caractérisait par sa carrosserie à trois portes, tandis que la seconde, une berline cinq portes, conçue par Walter de Silva du Centre de Style Alfa Romeo, a été présentée pour la première fois au Salon de Genève en 1995.

Une même mécanique

Les deux héritières de l'Alfa Romeo 33 étaient basées sur la plateforme Tipo 2 de Fiat. En plus de la structure monocoque qui réunit le châssis, le dessous de caisse et la carrosserie du véhicule en une seule structure, les 145 et 146 pouvaient compter sur une suspension McPherson à l'avant et une suspension à bras multiples à l'arrière. 

Galerie: Alfa Romeo 145 et 146

Cette plate-forme offrait l'avantage de positionner les moteurs de manière longitudinale ou transversale. La première disposition a permis de loger les moteurs Boxer dans la même configuration que les Alfa 33 et Alfasud. La seconde a été utilisée pour monter des moteurs diesel ou essence Twin Spark.

Alfa Romeo 145 e 146

Les moteurs Boxer disponibles

Bien qu'ils aient été lancés à un an d'intervalle, les moteurs des 145 et 146 était identiques. Les clients pouvaient choisir entre un moteur turbo diesel quatre cylindres de 1,9 litre et trois moteurs à essence de type boxer. Ils dérivaient de ceux présents sur la précédente Alfa 33, soit un 1,4 litre et un 1,6 litre avec un seul arbre à cames en tête et deux soupapes par cylindre. Ils délivraient respectivement une puissance de 90 et 103 ch. À cela s'ajoute un moteur 1,7 litre à 16 soupapes avec double arbre à cames en tête de 129 ch.

Alfa Romeo 145 e 146

Les adieux des moteurs Boxer

En janvier 1997, les deux modèles ont reçu une mise à jour majeure qui a clos à jamais le chapitre des moteurs Boxer pour Alfa Romeo. Les trois groupes motopropulseurs ont été remplacés par des moteurs à essence Twin Spark de 1.4, 1.6 et 1.8 litre capables de délivrer respectivement 103, 120 et 140 ch. Le restylage a également rafraichi l'habitacle avec notamment un nouveau système de climatisation, un tableau de bord redessiné, de nouveaux enjoliveurs de roues et des jantes en alliage.

Alfa Romeo 145 e 146

Dernier restylage et l'arrivée de la 147

Avant d'être retirés du marché en 2000 pour faire de la place à l'Alfa 147 qui a connu un grand succès, les modèles 145 et 146 ont fait l'objet d'une dernière mise à jour de fin de carrière en mars 1999 qui a conduit au remplacement du moteur 1,9 litre turbodiesel par le nouveau 1,9 litre turbodiesel JTD à injection directe et à rampe commune de 105 ch. Parmi les améliorations esthétiques les plus significatives, on peut citer l'introduction de pare-chocs couleur carrosserie avec des phares antibrouillard ronds et des garnitures chromées.