Tous les constructeurs automobiles ont pris la parole sur les réseaux sociaux pour souhaiter une bonne année 2022 à tous leurs fans. Koenigsegg ne fait pas exception à la règle, puisqu'il a publié un message accompagné d'une image qui n'a pas échappé à nos radars. 

Le fabricant suédois a écrit le message suivant : "Cher 2022, voici notre résolution pour la nouvelle année : plus de performances ultimes grâce à une ingénierie intelligente et une conception optimale. C'est parti !".

 

La partie la plus intéressante n'est certainement pas le message, mais bel et bien l'image qui met en avant la silhouette d'un modèle que nous ne connaissons pas encore. Il pourrait s'agir d'une toute nouvelle voiture, que le constructeur ne souhaite pas encore dévoiler aux yeux du public. 

Nous avons comparé cette silhouette à tous les modèles présentés par Koenigsegg et n'avons trouvé aucune correspondance. Cela montre bien que le fabricant suédois a quelque chose d'assez sympathique dans les cartons, qu'il dévoilera courant 2022 si l'on en croit son message. 

En 2022, Koenigsegg fêtera le 20ème anniversaire de la première livraison de la CC8S (2002-2004). Ce modèle pourrait donc s'inspirer, ou tout simplement, rendre hommage à la première hypercar produite et commercialisée par la marque. Pour l'heure, rien n'est pour le moins sûr, nous devons attendre patiemment que Koenigsegg publie de nouvelles informations. 

Le constructeur d'hypercars n'a pas présenté de nouveautés depuis 2019-020, années durant lesquelles il a levé le voile sur les Koenigsegg Jesko et Gemera. Il a aussi annoncé qu'il collaborait avec Polestar pour développer "quelque chose d'excitant". Ce teaser inattendu pourrait avoir un lien avec cette collaboration annoncée il y a déjà deux années mais qui n'a toujours pas porté ses fruits. 

On rappelle que Polestar ne produit plus que des véhicules électriques. Koenigsegg pourrait profiter de son expertise en matière d'électrification pour présenter une hypercar électrique et concurrente de la monstrueuse Rimac Nevera.