Il y a quelque temps, nous vous avions parlé d'une possible Ferrari unique, la F125 TDE. Le même modèle qui a été repéré sur des photos espions a été révélé en août dernier sous le nom de Veloqx Fangio, une hypercar futuriste développée par l'équipe du même nom (et non, donc, par Maranello) et rebaptisée en hommage au célèbre quintuple champion du monde de Formule 1.

Après avoir été montrée en photos, la folle Fangio se présente désormais en vidéo, chauffant sa voix (et ses pneus) sur le circuit de Yas Marina à Abu Dhabi.

Mais c'est quoi exactement cette Veloqx Fangio ? Il s'agit d'un prototype construit par l'équipe britannique (vainqueur des 12 heures de Sebring en 2004 et vue sur de nombreux autres circuits d'endurance par le passé) fondée par Sam Li qui servira de base à une hypercar qui participera aux 24 heures du Mans en 2025. Elle reprend une base de F12tdf.

La voiture est équipée d'un moteur Ferrari V12 qui a été méticuleusement modifié, non pas tant pour augmenter la puissance que pour réduire les émissions. Le projet de Veloqx est de rendre le moteur compatible avec les carburants durables sans sacrifier les performances. En plus de la monoplace du Mans, l'équipe prévoit de construire une version routière en édition limitée.

Dans la vidéo, le moteur Ferrari se déchaîne dans les courbes du circuit qui a vu Max Verstappen triompher dans le dernier acte de la saison de Formule 1 il y a quelques mois. Vue de près, la Veloqx Fangio est encore plus impressionnante, avec une carrosserie extrême façonnée par trois années d'études aérodynamiques. L'efficience au détriment de la beauté ? On vous laisse seuls juges...

Le splitter avant géant contribue à stabiliser la position de la voiture, tandis que l'arrière inhabituel rappelle le réacteur d'un avion. Pour couronner le tout, des pneus semi-slick spécialement conçus pour la catégorie LMP2.