"Sensibiliser à la sécurité routière sans compromis et faire comprendre l’importance du siège auto…" C’est de la sorte qu’Etienne Engrand, Directeur Général de CYBEX FRANCE, décrit la mission actuelle que se donne la marque de puériculture qu’il dirige depuis près de dix ans avec enthousiasme, avec pour but l’éducation et l’accompagnement des parents pour les aider, notamment, à bien installer leurs enfants en voiture et protéger ceux-ci en cas d’accident.
 

A travers l’innovation et des tests méticuleux basés sur des statistiques solides, l’équipementier positionné premium se targue de ses origines germaniques rigoureuses et d’une approche du design se voulant à la fois tendance mais surtout, utile et tournée vers la sécurité et le confort de l’enfant.

Car, rappelle-t-il à l’occasion du lancement du siège enfant Anoris T2 i-SIZE, équipé d’un airbag "bouclier", au-delà du produit, tout commence par l’éducation à la sécurité routière de ceux qui utilisent des produits qui évoluent sans cesse.

Le siège auto avec la meilleure note indépendante de sécurité

Dans le cas de l’Anoris T2 i-SIZE, l’évolution visuelle et technique très nette présentée par le bouclier airbag est le résultat d’un investissement massif "sur notre ligne de crash-test et dix ans de recherche d’une vingtaine d’ingénieurs", explique Mr Engrand. "Environ 1000 tests ont été réalisés sur ce dernier modèlesur un banc d’essai intransigeant cherchant à aller le plus loin possible dans les tests de reproduction de tous types d’accidents.

Les tests internes ne suffisant pas, l’ADAC, institution indépendante faisant varier ses tests chaque année, rend lui aussi un verdict des plus convaincants : une note de 1.5, faisant tout simplement de la première version de l’Anoris T i-SIZE le siège auto le mieux noté sur le marché par l’institut en standards de sécurité routière.

Car ce que souhaitait intimement Mr Martin Pos, fondateur de Cybex, était de proposer un siège auto permettant à l’enfant d’obtenir des standards de sécurité encore plus importants en position "face route" que "dos route". "Pari gagné !", se félicite son directeur français, qui mesure la hauteur du défi lancé il y a vingt ans.

Etienne Engrand est le premier à le rappeler, "il est fortement recommandé de maintenir les enfants dos à la route pendant les quatre premières années de leur vie". Nombreux sont cependant les parents à, trop vite, tourner leurs enfants et les positionner face à la route, souvent dès 15 mois. Par ailleurs, "80% des enfants sont mal installés dans les autos, tournés trop tôt face à la route". Harnais ôtés par les bambins eux-mêmes, serrage approximatif, irrespect du sens de marche recommandé ou encore usage de réhausseurs sans protections latérales sont autant d'autres points noirs sur lesquels Cybex s’engage fortement en termes de prévention. "Le plus important est de dire que nous voulons des enfants en sécurité en voiture, et ensuite seulement il est question de notre marque."

Un Airbag qui dénote…et rassure

L’Anoris T2 i-SIZE est un produit surprenant, qui bouleversera sans doute au premier coup d’œil certains parents : cette massive ceinture rembourrée occupant un espace visuel important au niveau du bassin et du ventre de l’enfant, que Cybex appelle "le bouclier", dénote lorsque l’on a pris l’habitude de voir des sièges à harnais. Il a cependant déjà réduit de 25% en taille sur cette version T2, toujours plus optimisée.

Ajustable et plein de respirabilité, il donne dans cette seconde version une impression de volume certain, mais apporte plus de confort au niveau de la tenue, assure Cybex, qui prône aussi et avant tout le maintien de l’enfant ainsi que sa stimulation personnelle : "Combien de fois voit-on l’enfant se défaire en un geste de ses harnais et libérer ses épaules ?" Libre au niveau du buste, l’enfant est désormais valorisé par ce bouclier ceinture, dont les petites mains peuvent participer à l’installation mais pas à la désactivation, qui nécessite une très forte pression sur le clip ceinture.

Et c’est là tout ce qui distingue ce siège auto commercialisé 800€. Le bouclier répond à une problématique multiple, se voulant une alternative à la ceinture de sécurité de l’automobile (fixé par barres Isofix, il dispose de son propre dispositif de ceinture) ainsi que de confort et de prévention. Surtout, il abrite un airbag intégré, capable de se déployer en quelques millisecondes.

"C’est plus vite que le temps de mise en mouvement du corps de l’enfant en cas d’accident ou le temps de réaction d’un pilote de F1", explique Mr. Engrand, fier de mettre en relief cette statistique, tout en rassurant sur la mise en action de l’airbag. Un freinage poussé ? Une action tonique ou un choc minime lors d’une manœuvre de parking ? Les capteurs intégrés au pied du siège Anoris T2 se chargent, toutes les 5 millisecondes, de mesurer le mouvement et la compression reçues, ainsi que le niveau de support de l’Isofix, permettant, à la manière de tout airbag embarqué, de déterminer dans quelles circonstances se déclencher ou non. Cette technologie de mesure est à elle seule le fruit de dix ans de recherche d’une vingtaine d’ingénieurs, détaille Cybex. "Un freinage d’urgence ne l’ouvrira pas. Pas de risque de remplacement ou de SAV". L’airbag ne se déclenche pas non plus en cas de choc "à vide", lorsque le siège auto est inoccupé : le déclenchement n’a lieu que lorsque sa ceinture est bouclée. Un point que nous avons constaté par nous-mêmes, lors de notre test du produit, sur circuit au Paul Ricard, à bord d’une auto pilotée de manière (très) sportive et mettant à l’épreuve lesdits capteurs ! Par ailleurs, l’enfant reste protégé par le bouclier même si la pile, qui alimente le capteur, doit être remplacée après environ deux ans. Des témoins lumineux, "du design au service de la sécurité", le rappelleront.

Un nouveau standard

L’airbag arrive comme un plus et non une contrainte à un dispositif de base déjà bien maitrisé par Cybex. Car telle pourrait être la crainte de certains usagers avec un siège à airbag intégré.

"Premièrement, il ne faut jamais acheter un siège auto en occasion", rappelle la marque. L’on ne connait ni l’origine, ni l’histoire détaillée du produit, "même s’il présente une apparence impeccable à l'oeil nu". De manière large, un simple choc à 10 km/h nécessitera le remplacement systématique d’un siège auto, indique l'Association de Prévention Routière, car sujet aux microfissures internes invisibles. Cybex s’appuie également sur ses propres données collectées lors des crash-tests réalisés en batterie. Les tissus d’un harnais, aussi rigides et bien cousus soient-ils, vivent également mal des stress répétés. "Rappelons que Cybex peut délivrer, en cas d’accident, un certificat à remettre à votre assurance pour remplacer l’équipement."

Pesant 12 kilos, le siège auto Anoris T-2 ISIZE disposant d’une jambe de force permet à l’enfant d’y rester jusqu’à l’atteinte d’un poids total de 33 kg, soit 21 kg. Plus forcément question de parler d’âge : la vulgarisation est certes nécessaire mais le détail est important en matière de sécurité, au rythme des avancées technologiques et des tests de l’ADAC. Reste que l’on pourra prendre pour acquis que ce siège est réalisé pour l’enfant de 15 mois à 7 ans, pour l'enfant mesurant de 76 à 125 cm.

Pour ceux qui préfèrent rester sur les bases bien connues sans airbag, Cybex propose les traditionnels modèles dossier et coque, tous visibles sur le site cybex-online.com.

Tesla Cybex

Tesla Cybex