Essai Peugeot 308 SW : 1.2 PureTech 130 ch - Combo gagnant ?

Véritable succès commercial depuis son lancement en 2013, la Peugeot 308 de seconde génération a évolué l'année passée en s'offrant quelques mises à jour bienvenues pour rester au niveau de ses principales concurrentes, les Renault Mégane et Volkswagen Golf en tête de liste. Si la 308 est aujourd'hui la quatrième meilleure vente du constructeur sochalien derrière le trio 208 / 2008 /3008, sa version break est tout simplement la plus vendue du marché tricolore. Peugeot n'a donc certainement pas intérêt à délaisser la version SW de sa compacte au profit des SUV.

Comme la compacte, le break évolue tout en douceur avec de petits ajustements esthétiques perceptibles, mais loin de complètement modifier la signature visuelle du modèle. On remarque avant tout l'apparition d'une nouvelle calandre verticale avec le Lion qui vient se positionner en son centre. Cette calandre était autrefois réservée aux versions GT et GT Line. Celle-ci s'est maintenant démocratisée sur toute la gamme. Le pare-chocs avant est également revu et intègre de nouveaux antibrouillards et des clignotants à LED à défilement. À l'arrière, aucun changement n'est à signaler.

Essai Peugeot 308 SW 2018

Habitabilité toujours au rendez-vous

À l'intérieur, les changements sont peu perceptibles par rapport à la première phase. On remarque simplement que le sélecteur de la boîte de vitesses automatique a changé et intègre désormais une plus petite commande empruntée à la Peugeot 3008. Une fois le contact enclenché, on commence à manipuler l'écran...