Avec cette nouvelle génération, Renault s'adresse à un nouveau public.

1500 km entre l’Île-de-France et le Finistère, quel meilleur test pour le Renault Espace, surtout lorsqu’il s’agit de convoyer six passagers en plus du conducteur ?

Testé par votre serviteur à son lancement presse en 2015, le Renault Espace cru n°5 avait plutôt laissé une belle impression.

Il faut dire que le pari d’abandonner le monospace pour une carrosserie de crossover était osé de la part de la firme au Losange. Anticiper l’évolution du marché et des goûts de la clientèle, c'était aussi prendre le risque de se détourner des acheteurs traditionnels du modèle.

Test Drive - Renault Espace 5

Un style singulier

Depuis sa commercialisation il y a deux ans, le Renault Espace 5 n’a pas pris une ride. Son style nerveux et statutaire a lancé la nouvelle identité stylistique de la marque. Mais contrairement à un Kadjar qui réalise de très bons chiffres de vente, l'Espace peine encore à faire la différence.

Long de 4,86 mètres pour 1,89 m de large, le Renault Espace 5 se distingue par sa ceinture de caisse haute et par ses faibles surfaces vitrées. Une particularité esthétique surtout marquée à l’arrière, avec cette vitre de custode en forme de triangle et cette proue très verticale.

A noter que contrairement à son devancier, l'actuel Renault Espace 5 n'est pas disponible en version à empattement long, mais offre néanmoins l'option 7 places (1500 €).

Test Drive - Renault Espace 5
Test Drive - Renault Espace 5

Une Renault très accueillante

Un style qui a aussi profondément évolué d'une génération à l'autre. L'habitacle est désormais moderne, aéré et bien plus "premium" que sur l'ancien opus, dont la qualité d'assemblage restait perfectible, même en fin de carrière.

On se croirait même à bord d'un SUV, avec une position de conduite qui domine la route et une planche de bord moderne, avec une tablette multimédia R-Link 2 bien intégrée.

Sur notre exemplaire en finition Initiale Paris, on apprécie la sellerie en cuir Nappa et les inserts moussés surpiqués. Pourtant, certains plastiques durs dénotent à ce niveau de gamme. On pense ainsi aux matériaux utilisés sous la console centrale, qui auraient pu être habillés différemment - du moins sur cette version haut de gamme.

Test Drive - Renault Espace 5
Test Drive - Renault Espace 5

7 places, ou 5 + 2 ?

Une fois n'est pas coutume, c'est en configuration 7 places avec 7 passagers que nous avons pu tester ce Renault Espace 5. Le confort aux places avant et intermédiaires est royal. Les sièges sont bien dessinés, et ils disposent même d'une fonction massage à l'avant. Les places intermédiaires se composent de trois vrais sièges, coulissants sur plusieurs centimètres. Le tableau est en revanche moins flatteur pour la dernière rangée de sièges. L'accès et l'espace les destinent justement à des enfants, où alors pour dépanner des adultes sur quelques kilomètres.

Test Drive - Renault Espace 5
Test Drive - Renault Espace 5

On se console avec les nombreux rangements disséminés dans l'habitacle : énorme boîte à gants, rangement non moins logeable entre les deux sièges avant, bacs de portières capables d'accueillir une bouteille de 1,5 litre... Sans parler du coffre, très profond et disposant d'un ingénieux système de rabattage électriques des sièges.

Diesel pragmatique

En attendant un prochain essai du nouveau 1,8 litre turbo essence de 225 ch, nous avons pris le volant du 1,6 litre dCi de 160 ch. Pour l'anecdote, ce 4 cylindres Twinturbo Diesel est issu de l'utilitaire Renault Trafic. Si la puissance est dans la bonne moyenne, la valeur de couple (380 Nm à 1750 tr/min) est particulièrement intéressante pour déplacer un engin de 1660 kg (poids à vide hors options).

Test Drive - Renault Espace 5

Peu sonore, même à froid, ce 4 cylindres n'a aucun mal à propulser le Renault Espace 5. Si l'on regrette une arrivée un peu tardive du couple maximal, et une gestion encore un peu lente de la boîte à double embrayage, il convient bien au monospace / crossover, d'autant que son appétit est très raisonnable. Sur plus de 1500 km de route, nous avons mesuré 6,7 litres aux 100 km en mode Confort - un mode disponible via la touche Multi Sense -, voire même 6,4 litres en actionnant la fonction Eco. Carton jaune en revanche pour la capacité du réservoir (58 litres), qui limite l'autonomie.

Un monospace ou une GTI ?

Le Multi Sense permet aussi de jouer sur les lois d'amortissement. Pour une utilisation familiale, le mode Confort est à préconiser, même s'il génère quelques mouvements de caisse sur mauvais revêtement. On peut aussi personnaliser son Renault Espace en jouant sur la réponse à l'accélérateur, sur la direction, sur le confort climatique... Plutôt confortable et rigoureux, le Renault Espace offre aussi un dynamisme inédit si l'on opte pour les quatre roues directrices. Outre le meilleur rayon de braquage en ville, le 4 Control transforme presque l'Espace en GTI affûtée sur les petites routes sinueuses et à l'attaque des ronds-points. Et puis, cette technologie réduit la prise de roulis.

Test Drive - Renault Espace 5

Conclusion

Un oeil sur les équipements, et force est de constater que Renault est plutôt généreux sur cette version Initiale Paris (sellerie cuir Nappa, jantes de 19 pouces, caméra de recul et aide au stationnement, hayon motorisé, climatisation multi-zones, son Bose, quatre roues directrices, GPS...) pour un tarif fixé à partir de 48'900 € en version Renault Espace 1.6 dCi 160 ch Initiale Paris. Les principaux concurrents se nomment Ford S-Max 2.0 TDCi 180 ch Powershift Titanium (à partir de 42'900 €), Seat Alhambra 2.0 TDI 184 ch DSG Premium (à partir de 45'590 €) et Volkswagen Sharan 2.0 TDI 184 ch DSG Carat (à partir de 48'520 €). Plus puissants certes, mais leur dotation est moins généreuse.

Lire aussi:

Singulier sur le segment des monospaces (ou des crossovers), le Renault Espace 5 marque de gros points en comportement routier, en confort, mais aussi en équipements. Mais à l'heure où la clientèle est davantage séduite par les SUV, il lui faudrait encore se distinguer par l'arrivée d'une version hybride ou électrique.

 

 

Points positifs Points négatifs
Confort Réservoir trop petit
Système 4 Control bluffant 3ème rangée d'appoint
Habitabilité  Pas encore de version hybride

Renault Espace Initiale Paris 1.6 dCi 160 EDC 7 places

Motorisation 4 cylindres en ligne, turbo diesel, 1598 cm3
Puissance 160 ch et 380 Nm de couple à 1750 tr/min
Transmission Automatique à double embrayage
Type de transmission Traction
0-100 km/h 9,9 secondes
Vitesse de pointe 202 km/h
Places 5 places
Volume de coffre 785 / 2101 dm3
Economie de carburant Urbain : 5,0 l/100 km / Extra-urbain : 4,4 l/100 km / Mixte : 4,6 l/100 km
En vente en concessions
Prix de base 49'840 € (en 5 places)
Prix de la version testée 53'040 € (7 places + options)

Faites partie de quelque chose de grand