Nous avons essayé deux versions de la nouvelle BMW Série 4. Le résultat est sans appel.

Qu'est-ce que c'est ?

Si vous travaillez actuellement sur la nouvelle Série 4, vous devez traverser des moments de grande frustration. Vous vous donnez du mal tous les jours pour développer une voiture qui sera très différente de la Série 3. Finalement, malgré votre travail acharné, le public ne retient qu'une seule chose ; l'immense calandre entre les deux feux !

La nouvelle calandre est LE thème principal du coupé de BMW. Ce n'est pas encore officiel, mais vous pouvez être sûr que ce sera comme le Concept 4. Daniel Ferrufino, le responsable de la Série 4, semble cependant s'en accommoder assez bien : "Les gens parlent de la voiture plus que jamais et c'est bien. De nombreux clients de la Série 4, non seulement aux États-Unis mais aussi en Allemagne, souhaitaient une plus grande différenciation par rapport à la série 3".

Quoi de neuf ?

D'ailleurs, le changement ne s'applique pas seulement à la calandre, mais à toutes les parties de la carrosserie. L'utilisation d'aciers et d'aluminiums plus solides et plus résistants (y compris sur les portes et la face avant) devrait faire tomber le poids de quelques kilos. Toute la partie arrière est différente, à commencer par les hanches particulièrement musclées. 

Même en portant un camouflage, vous pouvez déjà voir que les proportions sont tout à fait à la hauteur. L'avant est rectiligne et la ligne de caisse s'élève vers l'arrière. Cela devrait contribuer à améliorer le Cx du coupé. Enfin, sachez que la Série 4 est plus longue de quelques centimètres mais que son empattement reste inchangé. 

Predrive Test BMW 4er Coupé 2020 Prototyp
Predrive Test BMW 4er Coupé 2020 Prototyp

Assez parlé de design. BMW nous a proposé de prendre le volant cette nouvelle Série 4, chose que nous avons acceptée, bien sûr. Avant de prendre la route, Ferrufino nous a énuméré les changements apportés par rapport à la Série 3 :

  • Hauteur inférieure de 57 mm
  • Centre de gravité inférieur de 21 mm
  • Voies arrière plus larges de 23 mm
  • Plus de rigidité 
  • Carrossage négatif amélioré de 0,8 degré sur l'essieu avant
  • Réglage spécial des suspensions, de la direction et des freins
  • Moins de portance sur l'essieu arrière

Selon le responsable, tout cela assure "un meilleur comportement routier, avec des limites repoussées."

A-t-on besoin de plus ?

Pour illustrer tout cela, je me suis d'abord installé au volant d'une 430i (propulsion) avec sa suspension M Sport et son différentiel M Sport.

Le cockpit est encore largement couvert, mais il ne sera pas différent de celui de la Série 3. Je démarre la voiture et l'écran central s'allume faisant apparaître une animation de la Série 4. À ce stade, je ne peux pas trop vous en parler, mais préparez-vous les amis, la Série 4 arrive ! 

Predrive Test BMW 4er Coupé 2020 Prototyp

L'itinéraire nous emmène le long des routes de campagne merveilleusement sinueuses de la région de Hallertau. Cette région a de très belles routes que notre BMW 430i affectionne particulièrement. Elle les enchaîne avec une rapidité étonnante. 

Le moteur quatre cylindres de deux litres (258 ch) est équipé d'un nouveau catalyseur afin de respecter la norme Euro6d. Ce moteur est très vif, il répond de manière sensationnelle, tourne avec avidité, a l'air extrêmement puissant, et sonne même très bien. C'est certainement l'un des meilleurs quatre cylindres qui existent à l'heure actuelle

"Voici venue une BMW moderne qui a beaucoup de caractère."

D'autant plus que la Série 4, avec son moteur quatre cylindres plus léger et sa propulsion, est au top de sa forme. Certes, la direction n'est à mon sens pas au top niveau, elle semble un peu lourde et "caoutchouteuse".

Dans l'ensemble, la Série 4 est un peu plus agile que la Série 3. Ce qui est encore plus agréable, c'est qu'elle semble plus naturelle - du moins dans cette configuration - par rapport aux BMW que j'ai pu essayer. La suspension est ferme, mais elle peut être réglée. De plus, le turbo a suffisamment de puissance pour rendre le charme de la propulsion tangible à tout moment. 

La M440i xDrive n'est-elle pas beaucoup mieux ?

Eh bien, pour répondre à la question, tout dépend ! Cette voiture est sensiblement plus ferme et plus agile. Mais elle semble également plus nerveuse et agitée. Tout le monde - moi y compris - n'est pas grand fan de ce genre de choses.

Pour l'instant, BMW ne dit pas encore exactement ce qui distinguera la Série 4 la plus puissante des autres, mais comme pour la M340i, il y aura une suspension plus ferme, des freins plus gros et des réglages spéciaux pour les ressorts, les amortisseurs et la direction. Le blocage électronique du différentiel de l'essieu arrière reste de série.

Le moteur de six cylindres en ligne est incroyable, car il est doté d'une toute nouvelle fonction. Comme pour la 340i, il délivre 374 ch et 500 Nm. Mais ici, il est doté d'un système électrique de 48 volts : c'est une première pour un six cylindres essence chez BMW !

Predrive Test BMW 4er Coupé 2020 Prototyp
Predrive Test BMW 4er Coupé 2020 Prototyp

L'ensemble pèse 32 kilogrammes et fournit une puissance de 11 ch via l'alterno-démarreur. BMW promet une meilleure réponse à bas régime. En conduite normale, on le remarque peu, ce qui est probablement dû au fait que le moteur de trois litres réagit déjà incroyablement bien à l'accélérateur. Cette voiture est si puissante et vivante que l'on se demande ce que sera la prochaine M4

Son système de transmission intégrale est absolument super bien réglé, mettant l'accent sur l'arrière. L'agilité et la souplesse de la voiture sont plus qu'impressionnantes. La 440i est conçue pour être performante, elle donne l'impression de conduire une voiture d'un jeu vidéo. 

Quoi d'autre ?

Cela étant dit, cette Série 4 est confortable. BMW est également très fier de l'espace à l'arrière. Du haut de mon 1,85 mètre, l'espace aux jambes est très généreux, ce qui n'est pas le cas pour la tête, hélas.

Visuellement, BMW fait preuve de beaucoup de courage avec la nouvelle Série 4, mais en matière de dynamique de conduite, il y a - on peut déjà le dire - peu de choses à craindre. Lors de cette prise en main, la voiture s'est révélée extrêmement mature et dynamique. La présentation officielle devrait avoir lieu en juin.

Galerie: Premier essai BMW Série 4 Coupé (2020)